mardi 20 septembre 2011

ON APERCEVRA LE SOLEIL

image ici
Si le vent pousse les nuages,
On apercevra le soleil,
On s'en ira vers d'autres plages,
Où la vie n'est jamais pareille,
On se perdra sur des rivages,
Dans des océans de merveilles,
On fera peut-être naufrage,
Je crois qu'il faut que l'on essaye,
Atteindre d'autres paysages,
Des galaxies inexplorées...
Ne plus sentir geindre la rage,
Ni l'entendre se lamenter,
Oublier les sombres ravages,
De leurs principes et leurs idées
En trouvant un pont, un passage,
N'importe quoi pour s'évader...
.
Grégoire
.
(cliquer sur le lien pour écouter)
.

2 commentaires:

  1. "N'importe quoi pour s'évader"
    Oui, ça me parle bien, joli poème!
    Merci à la Licorne et à Grégoire!

    RépondreSupprimer
  2. Une évasion qui n'est pas une "fuite" face aux problèmes mais un effort pour construire un "pont" vers quelque chose de nouveau...
    Enfin, c'est comme ça que moi, je le ressens dans la chanson...

    Bonne journée à toi, Michelle et que le soleil brille (dehors et dedans ) ! :-)

    RépondreSupprimer