vendredi 25 mars 2011

BOURGEON

Ma vie d'ermite,
le fait de peindre de peindre à la campagne
m'entraînent à percevoir la grande musique du monde
dans un "éclat de bourgeon".
Quelle puissance, quelle connaissance savante,
quelle complexité dans le "presque rien" d'un bourgeon !
Cette communion charnelle avec la nature,
cette ritournelle qui recommence,
de plus belle et à profusion chaque saison,
nous fait comprendre
que la vie ne meurt jamais.
.
"La passagère du silence"
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire