vendredi 6 mars 2009

ENTRE CIEL ET TERRE

photo personnelle


Parfois, en vacances,
quand j'erre dans le fin fond des villages perdus,
je tombe en arrêt devant une image improbable.
Cette image-là,
tracée sur le mur d'une maison vide, abandonnée,
je l'ai emportée jusque chez moi,
comme ça, par réflexe photographique.
Et puis, maintenant, je la regarde. Vraiment.
Et plus je la regarde, plus elle me parle...
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire