lundi 17 janvier 2011

LES AILES DE L'ESPRIT


Parfois, l'homme se tient au bord du gouffre,
paralysé par la peur, dans l'incapacité d'agir, d'avancer.
Il ne sait pas que la proximité de ce gouffre
peut lui permettre une puissante métamorphose.
Retrouver les ailes de l'esprit,
s'abandonner en toute confiance
et se lancer dans le vide.
La proximité du gouffre rappelle à l'homme
qu'il possède le pouvoir de voler.
.
Jean-Paul Bourre
.

2 commentaires:

  1. De bien belles paroles, cette sagesse amérindienne. A méditer !

    RépondreSupprimer
  2. Plus je relis les paroles de sagesse des amérindiens et plus je suis impressionnée par la profondeur et la pertinence de leur conception de la vie...
    Profondeur qu'ils énonçaient d'une façon si "simple" et si naturelle, que nous sommes, nous, occidentaux "intellectuels" et "compliqués", complètement passés "à côté" !!!

    RépondreSupprimer