mardi 18 janvier 2011

FEMMES QUI COURENT AVEC LES LOUPS

image trouvée ici
"Les loups sains et les femmes saines
ont certaines caractéristiques communes :
des sens aiguisés, un esprit ludique
et une aptitude extrême au dévouement.
(...)
Quels sont les symptômes d'une relation perturbée
avec la force sauvage de la psyché ?
(...)
Se sentir complètement stérile, lessivée, fragile, déprimée,
muselée, baillonnée, froide, en pleine confusion,
effrayée, faible, sans inspiration, pétrie de honte,
chroniquement sur les nerfs, d'humeur changeante,
coincée, squeezée, rendue zinzin, improductive.
(...)
ne signifie pas tout changer de fond en comble,
agir de manière inconsidérée ou incontrôlée.
Ni perdre ses repères sociaux premiers
ou se défaire de son humanité.
Bien au contraire.
Cela signifie marquer son territoire, trouver sa bande,
être bien dans son corps...parler et agir en son nom propre,
être en éveil, en alerte, utiliser ces pouvoirs féminins innés
que sont l'intuition et le fait de sentir les choses...
.
"Femmes qui courent avec les loups"
Clarissa Pinkola Estes
.

3 commentaires:

  1. c'est bien que tu mettes des extraits de ce livre.je l'ai acheté en 2007 sous les conseils d'une femme et je ne suis pas allée très loin dans ma lecture... je vais peut-être la reprendre car je le perçois comme un message subliminal...

    RépondreSupprimer
  2. Il existe quantité de livres qui parlent de ce que nous avons au plus profond de nous, du mystère de la psyché...
    Mais celui-là est particulier: il est le seul, à ma connaissance, à aller aussi loin dans l'approche du "mystère féminin"...
    Livre écrit par une femme et pour les femmes...Livre qui ne simplifie pas,qui ne "réduit" pas la femme et son mystère à quelques concepts psychologiques mais qui en montre la complexité et la richesse (et bien sûr aussi, la façon dont les "pouvoirs féminins", loin d'être encouragés, ont été niés et maltraités).
    Un livre pour tous (même pour les hommes, car eux aussi, ont une part féminine, et puis aux aussi ont tout intérêt à comprendre un peu mieux les femmes !)

    RépondreSupprimer