lundi 31 janvier 2011

SOIF DE...

image trouvée ici
Et si tout notre monde moderne
était basé sur une énorme méprise ?
.
Sur le "toujours plus",
alors qu'au fond,
nous n'avons soif que de "qualité" ?
.
Sur le règne de l"artificiel",
alors que seul le "naturel"
a le pouvoir de nous désaltérer ?
.
La Licorne
.

SOIF DE CONFORT

photo personnelle


"En vérité, la soif de confort
assassine la passion de l'âme
et va en ricanant à son enterrement."
.
Khalil Gibran
.
"Nous agissons toujours comme si le confort
et le luxe étaient essentiels à notre existence,
alors qu'il suffit pour être réellement heureux
de trouver quelque chose
qui nous intéresse passionnément."
.
Charles Kingsley
.

dimanche 30 janvier 2011

HALTE AU "TOUJOURS PLUS"

.
Courbe trouvée ici : cliquer sur l'image pour la lire ...Courbe de "tout ce qui va mal"...
.
La pensée productiviste, portée par l'Occident,
a entraîné le monde dans une crise
dont il faut sortir par une rupture radicale
avec la fuite en avant du "toujours plus",
dans le domaine financier
mais aussi des sciences et des techniques.
Il est grand temps que le souci d'éthique,
d'équilibre durable devienne prévalent.
Car les risques les plus graves nous menacent.
Ils peuvent mettre un terme à l'aventure humaine
sur une planète qu'elle peut rendre inhabitable pour l'homme.
.
Stéphane Hessel
.

DEFIS

Dessin de Plantu


...dans ce monde, il y a des choses insupportables.
Pour le voir, il faut bien regarder, chercher.
Je dis aux jeunes :
cherchez un peu, vous allez trouver.
La pire des attitudes est l'indifférence,
dire "je n'y peux rien, je me débrouille."
En vous comportant ainsi,
vous perdez l'une des composantes essentielles
qui fait l'humain.
Une des composantes indispensables :
la faculté d'indignation
et l'engagement qui en est la conséquence.
On peut déjà identifier deux grands nouveaux défis :
.
-L'immense écart qui existe entre les très pauvres
et les très riches et qui ne cesse de s'accroître...
(...)
-Les droits de l'homme et l'état de la planète...
(...)
.
Stéphane Hessel
"Indignez-vous !"
.

samedi 29 janvier 2011

INDIGNATION

"Je vous souhaite à tous,
à chacun d'entre vous,
d'avoir votre motif d'indignation.
C'est précieux.
Quand quelque chose vous indigne
comme j'ai été indigné par le nazisme,
alors on devient militant, fort et engagé."
.
Stéphane Hessel
.

CREER, C'EST RESISTER

photo personnelle

La beauté est une manière
de résister au monde,
de tenir devant lui et d'opposer à sa fureur
une patience active.
.
Christian Bobin
.
Créer, c'est résister.
Résister, c'est créer.
.
Stéphane Hessel
.

vendredi 28 janvier 2011

MORCEAU DE CIEL


Chaque jour je suis [...] sur les champs de bataille
ou, peut-on dire, les champs de massacre.

Parfois s’impose à moi comme une vision
des champs de bataille de la couleur verte d’un poison,
je suis auprès des affamés, des torturés,
des moribonds, chaque jour ;
mais je suis aussi proche du jasmin
et du morceau de ciel derrière ma fenêtre.

Dans une vie, il y a place pour tout.
Pour une foi en Dieu et pour une mort misérable.
.
Etty Hillesum
"Une vie bouleversée"
.

S'EMERVEILLER POUR RESISTER


Dire que "le monde est beau"
paraîtra à certains d'une grande platitude ,
mais cette affirmation prend toute sa force
quand on sait dans quelles circonstances elle fut écrite
par Etty Hillesum :
en pleine persécution des juifs
pendant la seconde guerre mondiale...
.
photo personnelle


une arme pour résister à la cruauté du monde ?"
.
« Ce matin il y avait un arc en ciel au-dessus du camp,
et le soleil brillait dans les flaques de boue.
Quand je suis entrée dans la baraque hospitalière,
quelques femmes m’ont lancé :
« Vous avez de bonnes nouvelles ?
Vous avez l’air radieuse ! »
J’ai inventé une petite histoire
où il était question d’une paix toute proche,
Je ne pouvais tout de même pas leur servir mon arc-en-ciel,
bien qu’il fut l’unique cause de ma joie. »
.
"Une vie bouleversée"
.
Vidéo :

jeudi 27 janvier 2011

LE MONDE EST BEAU

photo personnelle


En fait, le monde est beau.
Quand nous sommes seuls en pleine nature
et disposés à l'attention,
quelque chose nous porte à aimer
ce qui nous entoure...
.
.

mercredi 26 janvier 2011

EMERVEILLEMENT

photo personnelle

Hier soir, je me suis à nouveau arrêtée, émerveillée,
devant cette chose si banale et si quotidienne:
le coucher du soleil...
.
La Licorne
.

DONS ET BEAUTES DE LA VIE


Photo prise vendredi dernier



Prétendre que l’on génère l’enchantement
serait vaniteux.
En revanche, il faut se mettre
dans une attitude de réceptivité,
recevoir les dons et les beautés de la vie
avec humilité, gratitude et jubilation.
Ne serait-ce pas là la plénitude de la vie ?
.
.

mardi 25 janvier 2011

ROUAGE

image ici 
Charlie Chaplin dans "les temps modernes"

La finalité humaine n’est pas
de produire pour consommer,
de consommer pour produire
ou de tourner comme le rouage
d’une machine infernale
jusqu’à l’usure totale.

C’est pourtant à cela que nous réduit
cette stupide civilisation où l’argent prime sur tout
mais ne peut offrir que le plaisir.

Des milliards d’euros sont impuissants
à nous donner la joie,
ce bien immatériel que nous recherchons tous,
consciemment ou non,
car il représente le bien suprême,
à savoir la pleine satisfaction d’exister.
.
Si nous arrivions à cet enchantement,
nous créerions
une symphonie et une vibration générales.
Croyants ou non, bouddhistes,
chrétiens, musulmans, juifs et autres,
nous y trouverions tous notre compte
et nous aurions aboli les clivages
pour l’unité suprême
à laquelle l’intelligence nous invite.
.
.
(texte intégral sous le lien)
.

lundi 24 janvier 2011

ENCHANTEMENT

Chacun doit travailler en profondeur
pour parvenir à un certain niveau de responsabilité
et de conscience
et surtout à cette dimension sacrée
qui nous fait regarder la vie
comme un don magnifique à préserver.
Il s’agit d’un état d’une nature simple :
J’appartiens au mystère de la vie
et rien ne me sépare de rien.
Je suis relié, conscient et heureux de l’être.
...
Face à l’immensité de ce mystère,
j’ai tendance à croire que notre raison d’être est
l'enchantement.
.
.
(texte intégral sous le lien)
.

HUMUS

photo personnelle


Humain, humanisme, humanitaire...,
autant de termes qui ont la même racine qu'humus,
cette vitamine indispensable à la mince couverture
qui, à la surface de notre planète, assure notre survie.
cette terre nourricière
qu'on est en train d'épuiser, d'assécher, d'empoisonner...
.
.

dimanche 23 janvier 2011

TERRE NOURRICIERE

photo personnelle

La terre...
Combien sommes-nous à comprendre
cette glèbe silencieuse que nous foulons toute notre vie ?
Pourtant, c'est elle qui nous nourrit,
elle à qui nous devons la vie
et devrons irrévocablement la survie.
.
La terre nourricière est,
parmi les quatre éléments majeurs,
celui qui n’a pas existé dès l’origine.
Il a fallu des millénaires
pour que la mince couche de terre arable
d’une vingtaine de centimètres à laquelle nous devons la vie
puisse se constituer.
Univers silencieux d’une extrême complexité,
siège d’une activité intense,
elle est régie par une sorte d’intelligence mystérieuse et immanente.
C’est dans ce monde discret que s’élaborent,
comme dans un estomac,
les substances qui permettront aux végétaux de se nourrir,
de s’épanouir pour se reproduire,
et c’est aux végétaux que les humains
et les animaux doivent leur propre survie.
.
Il est donc urgent de reconnaître
que la dénomination « terre-mère »
n’est pas une métaphore symbolique ou poétique,
mais une évidence objective.
.
.

TERRE MERE

photo personnelle


"...aujourd'hui, avec l'émergence du mouvement écologiste,
l'idée de la Mère nature se trouve réactualisée,
que cela nous plaise ou non.
L'affirmation, en particulier,
de ce que notre planète est un organisme vivant,
Gaïa, la Terre Mère,
fait vibrer une corde sensible chez des millions de personnes;
elle relie et rejoint à la fois
notre expérience intuitive, personnelle de la nature
comme chose vivante."
.
Rupert Sheldrake

.

samedi 22 janvier 2011

ETYMOLOGIE

image trouvée ici


"Les mots mêmes qui désignent la nature
dans les langues européennes sont du genre féminin :
ainsi, le grec phusis, le latin natura, l'allemand die Natur
et notre "la" nature.

Le sens littéral du mot latin natura est "naissance".
Quant au grec phusis, il renferme la racine phu-,
dont le sens premier est également lié
à la notion de naissance.

Ainsi, le terme français "physique" (nom ou adjectif),
-comme "nature" et "naturel"-
trouve son origine
dans le processus d'enfantement."
.


"Si nous préférons rejeter
ces associations traditionnelles d'idées liées au sexe,
quelles sont les alternatives à la conception
d'une nature organique, vivante, de type maternel ?
L'une d'entre elles consiste à dire que la nature
n'est rien d'autre
que de la matière inanimée en mouvement.

Mais ainsi, nous ne faisons
que nier le principe maternel en l'ignorant :
le mot même de "matière" dérive de la même racine
que le mot "mère" en latin,
respectivement materia et mater
et ... toute l'éthique matérialiste
est imprégnée de métaphores maternelles."
.
"L'âme de la nature"
.



HOMME ET NATURE

photo personnelle

"L'homme et la nature appartiennent au même cercle
des transformations et des recommencements.
L'un est le reflet de l'autre.
Qu'il soit animal, végétal ou minéral,
il s'agit du même monde,
du même corps vivant, infini, éternel."
.
"Les saisons de la Terre sont aussi
les saisons de l'âme et celles du corps.
L'homme s'éveille au printemps,
affirme sa force et sa passion de vivre en été,
devient méditatif en automne,
se tourne à l'intérieur de lui-même
et contemple les autres mondes en hiver."
.
Sagesse amérindienne
.

vendredi 21 janvier 2011

ESPACE INTERIEUR

photo personnelle



Aussi vaste que l'espace qu'embrasse notre regard
est cet espace à l'intérieur de nous.
.
Rig Veda
.
"Regarde-toi :
tu as en toi le ciel et la terre."
.
Hildegarde de Bingen

.

jeudi 20 janvier 2011

PAYSAGE

photo personnelle
Photo prise dimanche...
il faisait beau !
.
"La seule possibilité de donner un sens à son existence,
c'est d'élever sa relation naturelle avec le monde
à la hauteur d'une relation spirituelle."
.
Albert Schweitzer
.

mercredi 19 janvier 2011

PRAIRIE INTERIEURE

photo personnelle


Je me souviens des territoires de chasse,
des étendues vides que nous traversions
avec un sentiment de soleil et d'illumination.
Mais l'homme blanc est venu bâtir des villes
dans nos solitudes, aussi n'avons-nous plus d'endroit
pour nous retrouver, nous ressourcer.
.
Les indiens disent que, depuis ce jour,
le Grand Silence a pris refuge à l'intérieur de l'homme.
.
C'est ici que l'homme sage retrouve les territoires de chasse,
les prairies du début du monde,
car l'esprit de l'homme n'a aucune limite.
Il s'étend infini dans la profondeur
et infini dans la hauteur.
.
.


LIBRE

image ici
Apprends à rester libre.
Ne sois pas le prisonnier des idées toutes faites,
car celles-ci n'entraînent que désastre et confusion.
Ne t'obstine pas dans l'obscurité,
demande à la terre vivante la sagesse et la force."
.
Sagesse amérindienne
.
"La liberté est d'abord donnée dans l'intimité de l'esprit,
humblement,
avant d'être portée vers les autres, flamboyante."
.
Sagesse amérindienne
.

mardi 18 janvier 2011

FEMMES QUI COURENT AVEC LES LOUPS

image trouvée ici
"Les loups sains et les femmes saines
ont certaines caractéristiques communes :
des sens aiguisés, un esprit ludique
et une aptitude extrême au dévouement.
(...)
Quels sont les symptômes d'une relation perturbée
avec la force sauvage de la psyché ?
(...)
Se sentir complètement stérile, lessivée, fragile, déprimée,
muselée, baillonnée, froide, en pleine confusion,
effrayée, faible, sans inspiration, pétrie de honte,
chroniquement sur les nerfs, d'humeur changeante,
coincée, squeezée, rendue zinzin, improductive.
(...)
ne signifie pas tout changer de fond en comble,
agir de manière inconsidérée ou incontrôlée.
Ni perdre ses repères sociaux premiers
ou se défaire de son humanité.
Bien au contraire.
Cela signifie marquer son territoire, trouver sa bande,
être bien dans son corps...parler et agir en son nom propre,
être en éveil, en alerte, utiliser ces pouvoirs féminins innés
que sont l'intuition et le fait de sentir les choses...
.
"Femmes qui courent avec les loups"
Clarissa Pinkola Estes
.

EN CAGE

image trouvée ici
"L'animal, même sauvage,
si on le tient enfermé,
oublie son courage."
.
Tacite
.

VOLER

image ici
"Vous aussi, vous pouvez voler."
.
Slogan de Mai 1968
.
"L'oiseau en cage ne sait pas qu'il ne sait pas voler."
.
Jules Renard
"Journal"
.

lundi 17 janvier 2011

LES AILES DE L'ESPRIT


Parfois, l'homme se tient au bord du gouffre,
paralysé par la peur, dans l'incapacité d'agir, d'avancer.
Il ne sait pas que la proximité de ce gouffre
peut lui permettre une puissante métamorphose.
Retrouver les ailes de l'esprit,
s'abandonner en toute confiance
et se lancer dans le vide.
La proximité du gouffre rappelle à l'homme
qu'il possède le pouvoir de voler.
.
Jean-Paul Bourre
.

dimanche 16 janvier 2011

MEME COEUR



Les drames humains et les drames écologiques
ont la même cause :
l'homme s'est éloigné du coeur de la nature
qui est aussi son propre coeur.
En oubliant la vie sensible du monde,
il a fini par s'oublier lui-même.
.
Sagesse amérindienne
.

FORCE DE VIVRE

photo personnelle


Il fut un temps où la nature fortifiait l'homme,
l'instruisait, guérissait ses blessures
et lui procurait la force de vivre.
Il était empli de compassion
et d'amour maternel pour la terre.
Il savait que le coeur de l'homme
éloigné de la nature se déssèche et devient dur.
Ce temps n'a pas disparu.
Il est en toi, indestructible.
Il suffit de modifier ton regard sur les choses,
de faire taire le vacarme du monde
et de retrouver la parole du coeur.
.
Sagesse amérindienne
.

samedi 15 janvier 2011

NATURE SAUVAGE

photo personnelle

"Ce n'est pas un hasard si les étendues sauvages
de notre planète disparaissent
en même temps que la compréhension
de notre nature sauvage profonde
s'amoindrit."
.
Clarissa Pinkola Estes
"Femmes qui courent avec les loups"
.

vendredi 14 janvier 2011

LE LOUP ET LE CHIEN


image trouvée ici

Un Loup n'avait que les os et la peau,
Tant les chiens faisaient bonne garde.
Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.
L'attaquer, le mettre en quartiers,
Sire Loup l'eût fait volontiers ;
Mais il fallait livrer bataille,
Et le Mâtin était de taille
A se défendre hardiment.
Le Loup donc l'aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu'il admire.
" Il ne tiendra qu'à vous beau sire,
D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
Quittez les bois, vous ferez bien :
Vos pareils y sont misérables,
Cancres, haires, et pauvres diables,
Dont la condition est de mourir de faim.
Car quoi ? rien d'assuré : point de franche lippée :
Tout à la pointe de l'épée.
Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin."
Le Loup reprit : "Que me faudra-t-il faire ?"
"- Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens
Portants bâtons, et mendiants ;
Flatter ceux du logis, à son Maître complaire :
Moyennant quoi votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons :
Os de poulets, os de pigeons,
Sans parler de mainte caresse."
Le Loup déjà se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse.
Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
" Qu'est-ce là ?lui dit-il.-Rien.- Quoi ? Rien ?-Peu de chose.
- Mais encor ? - Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
- Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? - Pas toujours ; mais qu'importe ?
- Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor."
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.
.
Les Fables, Livre I
Jean de La Fontaine
.


DOMESTIQUES

"Peut-être la civilisation moderne nous a-t-elle apporté
des formes de vie, d'éducation et d'alimentation
qui tendent à donner aux hommes
les qualités des animaux domestiques."
.
Alexis Carrel
.

L'IMPORTANT

image trouvée ici
"Mais j'ai toujours appris à distinguer l'important de l'urgent.
Car il est urgent, certes, que l'homme mange,
car s'il n'est pas nourri, il n'est point d'homme
et il ne se pose plus de problème.
Mais l'amour et le sens de la vie
et le goût de Dieu sont plus importants.
Et je ne m'intéresse pas à une espèce qui engraisse.
La question que je me pose n'est point de savoir
si l'homme, oui ou non, sera heureux, prospère
et commodément abrité.
Je me demande d'abord quel homme
sera prospère, abrité et heureux. "
.
Antoine de Saint-Exupéry
"Citadelle"
.

jeudi 13 janvier 2011

EVOLUTION


Le sens de la vie :
le but de tout est d'évoluer.
.
Bernard Werber
.

Souvent une évolution est une révolution
sans en avoir l'R.
.
Pierre-Henri Cami
.

mercredi 12 janvier 2011

ENVOL

photo personnelle


Dans tous les cas, le jour qui se lève
est l'aube d'un nouveau pas
sur le chemin de l'évolution,
de la croissance de l'être et -qui sait ?-
de la sagesse.
.
Laurence E.Fritsch
.
Les hommes nous enseignent à penser comme des poules,
bien que nous soyons des aigles.
Et ne vous contentez jamais
des grains que l'on vous jette.
.
James Aggrey
.

RENOUVEAU


Que sera ce nouveau millénaire ?
Ce nouveau siècle ?
(plus si nouveau d'ailleurs en 2011)
.
Aurons-nous la force de le "tirer vers le haut" ?
Ou resterons-nous "assis" sur nos certitudes rouillées ?
Parfois, j'ai l'impression que nous avons perdu la capacité à "rêver loin" ...
Avons-nous des rêves et des ambitions pour 2100?
Ou 3000 ?
.
Sommes-nous encore capables d'inventer
un futur "qui chante" ?
De croire en un "renouveau" ?
.
La Licorne
.

mardi 11 janvier 2011

A L'AUBE D'UN MILLENAIRE

image trouvée ici
Il y a les débuts d'année...
et puis il y a d'autres commencements...
En 2000, nous étions...(et nous sommes toujours)
à l'aube d'un nouveau millénaire...
Date symbolique qui fut très attendue
(ah, que de fantasmes à propos de cet an 2000 !)
et passage qui fut grandement fêté ...
quoique de façon assez surprenante...
Souvenez-vous : en France, la tempête de fin 1999
nous avait privés d'électricité...
et pour beaucoup, nous avons passé ce "cap" futuriste...
éclairés à la bougie, comme nos ancêtres ! :-)
.
image trouvée ici
.
P-S: La date d'aujourd'hui est très intéressante : 11/1/11
Que des 1 ! En rapport avec ce qui "débute" ?
.

AUBE

photo personnelle


Il est un moment à chaque aube
où la lumière est comme en suspens;
un instant magique où tout peut arriver.
La création retient son souffle.
.
Douglas Adams
"La vie, l'univers et le reste"
.

lundi 10 janvier 2011

LA BELLE AU BOIS DORMANT (2)


Dire que le "cycle de Noël" nous parle du temps qui "s'immobilise",
et de la lumière qui "renaît"...
ne nous avance pas beaucoup
si l'on n'y voit que le reflet du cycle du soleil...
Il s'agit bien évidemment de quelque chose de plus profond,
et c'est peut-être le conte de la Belle au Bois dormant
qui peut nous mettre sur la piste...
.
Le mot-clé pour interpréter ce conte
semble bien être le mot "éveil"...
Selon les points de vue, on peut y voir :
l'éveil à l'Amour...
(après la période de "léthargie" de l'adolescence),
ou l'éveil du Féminin
(après des siècles de prédominance du Masculin)
.
Mais on peut y voir aussi
la "sortie de l'inconscience" et l'éveil de l'Être.
Une "prise de conscience" amène le Prince,
sous l'impulsion de l'amour,
à franchir cette inextricable forêt de ronces
qui étouffe et emprisonne la "beauté de la vie" (la Belle)...
Elle va l'amener à rechercher et à réveiller
son être essentiel, spirituel, lumineux...
son "âme de lumière",
germe enfoui et endormi,
représenté par la Princesse.
De leur union naîtront deux "enfants de lumière".
.
On rejoint là le symbolisme de Noël
qui nous parle de la même chose :
de la sortie de la "longue nuit"
et de l'arrivée d'une "aurore spirituelle"...
de ce moment tant attendu
où apparaît la lumière salvatrice !
.
Ainsi, le solstice d'hiver (visible)
nous montre "l'invisible" (éveil).
.
La Licorne
.

LA BELLE AU BOIS DORMANT (1)

image trouvée ici


Vous avez reconnu, bien sûr, la "Belle au bois dormant"...
Dans cette histoire, la belle se pique au "fuseau"
(dont son père avait interdit l'usage dans tout le royaume)
et le temps "s'arrête" dans le château...pour cent ans !
.
Ce conte archi-connu mérite d'être relu...
car il est souvent "tronqué" :
on l'arrête le plus souvent au moment du mariage
avec le Prince...
Or, la version de Perrault comporte une suite...
(rapports de la Belle avec sa belle-mère).
Dans cette suite, la Belle met au monde deux enfants :
une fille nommée "Aurore" et un fils prénommé "Jour"...
.
Et voilà (encore) le thème de la "lumière solaire" qui revient,
...après une période de "nuit" et d'"endormissement" !!!
.
La Licorne
.

dimanche 9 janvier 2011

FILEUSE

Voyons, ça ne vous évoque rien,
cette interdiction d'utiliser le fuseau ?
Ce "temps qui s'arrête" ?
Ce passage "hors du temps" ?
.
Je suis sûre que si !
.

samedi 8 janvier 2011

ARRET DU TEMPS

photo personnelle



"Douze heures, douze mois...
douze signes dans le zodiaque..."
Le nombre douze est vraiment le "nombre du temps"...
Ce n'est pas un hasard
si la période de Noël compte douze jours...
.
"Chez les scandinaves, c'est la "période de Jul".
Pendant cette période, il semble que le soleil se soit arrêté,
comme s’il hésitait à reprendre sa course annuelle.
La nature semble retenir son souffle,
dans l’attente de la renaissance solaire.
Vivant en harmonie avec la nature,
les hommes doivent eux aussi se reposer douze jours,
abandonner leurs travaux quotidiens
et surtout éviter les « mouvements rotatifs ».
(fuseau, fléau, moulin, meule...)"
.
Je trouve très intéressante cette idée d'"arrêt"
de la course du soleil ...et de toute rotation ...
Comme une "suspension" dans la course du temps...
Une pause, un blanc, un vide...
Un moment de "repos"...de "re-création"
entre la fin d'une année et le début d'une nouvelle :
cet "entre-deux" ne vous rappelle rien ?
(voir billets du 2 au 5 janvier)
.
le "hors-temps" ?
.
La Licorne
.

HELIOS

image trouvée ici


Phoebus, pour les Grecs, c'est Hélios.
(Hél-ios, El-ie, racine "El",
"El" qui veut dire aussi "Dieu")
.
Noël peut aussi se décoder :
No-El = Nouvel Hélios
.
(en allemand, on parle de
Neu Helle = nouvelle clarté)
.
Noël...fête solaire, fête de la lumière !
.
La Licorne
.

DEVISE

photo personnelle

"Nous couronnons Phoebus, dieu de la lumière,
mentor des mortels, âme de la matière."
.
(devise inscrite sur un cadran solaire)
.
Je vous invite à cliquer sur le mot "devise"
pour découvrir la richesse et la sagesse
de ces inscriptions glanées dans toute la France...
.

vendredi 7 janvier 2011

LA FEVE CACHEE...

image trouvée ici

A l'origine, la fève de l'Epiphanie n'était pas en porcelaine...
il s'agissait évidemment de la fève comestible.
Or, la fève est une graine...
dont la forme rappelle un peu celle de l'embryon.
Dans le monde grec, elle représente l'âme.
Certains voient dans son nom un rapport
avec "Phoebe ou Phoebus" (dieu de la clarté solaire) *.
La galette elle-même, ronde et plate (**),
n'est pas sans évoquer la Terre
(telle qu'on la voyait à l'époque !) .
.
Voyons...une graine cachée...dans une galette...
De quoi peut-il bien s'agir ?
La fève serait-elle un "petit Phoebus",
une "lumière embryonnaire"
appelée à grandir, à se développer ?
Une "petite lumière d'or"(***)
cachée sous plusieurs épaisseurs de pâte feuilletée,
c'est-à-dire dans l'épaisseur de la matière ?
Une graine semée dans le monde ?
Semée par celui qui s'est "manifesté" sur terre
au "moment propice" (Cf Janus-Kairos),
au juste moment de l'année...
et au juste moment du temps humain ?
Une graine d'amour
semée dans le coeur-caillou des hommes ?
.

.
Et la coutume de la galette serait là pour nous rappeler
que celui qui découvrira cette "fève-âme" dissimulée,
cette minuscule graine d'amour et de lumière
enfouie sous les apparences matérielles,
cette "étincelle divine" cachée en lui et dans le monde,
recevra... la couronne !
(qui représente l'illumination et la souveraineté intérieure)
.
Voilà une "épiphanie" qui prend enfin tout son sens !
.
La Licorne
.
P-S : Cette "interprétation symbolique", autour de la fève,
est personnelle...et n'engage que moi !
.
(*) Phoebe-fève : hypothèse phonétique
(le "b" devient "v", ce qui est très courant)
confirmée par la tradition :
l'"enfant caché" -sous la table-
qui distribuait les parts de galette
était souvent appelé "Phoebe")
.
(**) Le mot "galette" veut dire "petit galet",
petite pierre...Or, la pierre évoque
ce qui est solide, dur, tangible, ce qui est "matière".
.
(***) Parfois, la fève est remplacée par une pièce dorée (or)
.

JANUS ET SA GALETTE

Image trouvée ici

Avec le 6 janvier, se termine le "cycle de Noël"
et moi, je vais clore aussi ma réflexion à ce sujet...
avec ce Janus de la cathédrale de Chartres,
Janus tenant dans une main une coupe
et dans l'autre...une galette !
:-)
.
La Licorne
.

FETE DES FOUS


"Le 6 janvier, ce qui mettait en émotion
tout le populaire de Paris, comme dit Jehan de Troyes,
c'était la double solennité,
réunie depuis un temps immémorial,
du jour des Rois et de la Fête des fous "
.
Victor Hugo
"Notre-Dame de Paris"
.
Souvenez-vous du début du roman de Victor Hugo,
Quasimodo, au cours de cette "fête des fous"
est élu "roi d'un jour"...
.
Cette "fête des fous" moyen-âgeuse était elle-même héritée
des "Saturnales" romaines...
Faut-il rappeler que Saturne était, pour les Grecs,
le dieu Cronos, c'est-à-dire le dieu...
du temps ?
Et, de fait, les "Saturnales" furent créées par...
Janus !!!
.
La Licorne
.

jeudi 6 janvier 2011

QUE FÊTE-T-ON LE SIX JANVIER ?



"Epiphanie" est un mot qui vient du grec et qui veut dire
"manifestation, apparition, révélation"...
On le lie en général à la visite des Rois Mages
à l'enfant Jésus...
mais il faut reconnaître que ce mot
correspondrait tout aussi bien et même mieux
à la naissance de l'enfant-roi !
.
Ceci va peut-être éclairer nos lanternes :
.
"Au cours des quatre premiers siècles de l'histoire chrétienne,
l'Église avait coutume de fêter le 6 janvier
toutes les manifestations de Dieu sur la terre :
la Nativité (c’est-à-dire l’actuelle fête de Noël),
l'Adoration des mages, le baptême du Christ
et les noces de Cana (premier miracle).
Ces différents épisodes bibliques
ont ensuite été commémorés par des fêtes différentes."
.
En Espagne, c'est le jour de l'Épiphanie
que les enfants reçoivent les cadeaux et non à Noël.
On profite de ce "Jour des trois Rois"
pour échanger les cadeaux de Noël puisqu'originellement,
ce sont les rois mages qui apportèrent des présents
12 nuits après la naissance de l'enfant Jésus.
Pour cette occasion, on confectionne
un pain en forme de couronne
parfumé de zestes de citron et d'orange,
décoré de fruits confits et d'amandes effilées.
On y glisse une pièce d'argent, une figurine chinoise
ou un haricot sec.
.

mercredi 5 janvier 2011

CUEILLE L'AUJOURD'HUI

image ici

photo personnelle
.
L'un des vers les plus connus -d'Horace- dit :
.
"Pendant que nous parlons, le temps jaloux a fui.
Cueille l'aujourd'hui (carpe diem) sans te fier à demain."
.
Seul l'instant présent est créateur ;
il n'y a que dans l' "ici et maintenant"
que nous pouvons vraiment jouir de la vie,
c'est-à-dire être dans la vraie joie.
Celle-ci n'est pas un souvenir du passé
ni un rêve d'avenir,
sources sans doute de belles émotions,
mais pas aussi puissantes que la joie.
L'instant nous fait toucher l'éternité,
c'est-à-dire l'absence de temporalité linéaire,
le présent éternel."
.
Frédéric Lenoir
"Petit traité de vie intérieure"
.

CLIGNOTEMENT

photo personnelle


Donc, le temps "clignote"...
comme une guirlande de Noël !
(voir billet précédent)
.
Et si nous ne nous en apercevons pas,
c'est que la vitesse de "clignotement" est telle
que nous ne percevons qu'une lumière continue...
Nous ne percevons pas le moment
où elle est "éteinte"...
ce moment d'entre-deux
qui ouvre sur...l'éternité.
.
Folie que tout ça ?
.
Pourtant, cinq siècles avant notre ère,
Zénon avait déjà bien pressenti
que considérer le temps comme une ligne continue,
c'est-à-dire comme infiniment divisible,
menait à des contradictions insolubles...
.
et autres paradoxes temporels
.
La Licorne
.

TEMPS...DISCONTINU !


Bon, là, je commence à m'apercevoir
que ce "vieux Janus" m'emmène
sur les terrains mouvants
.
Qu'est-ce que le temps ?
Qu'est-ce que le "moment présent" ?
Qu'y a-t-il ENTRE le moment passé
et le moment "à venir" ?
.
Je sens que je vais perdre
une bonne partie de mes lecteurs,
mais, tant pis, je me lance :
.

On a l'habitude de dire que le temps "file"...
En effet, notre représentation du temps
est celle d'un "fil" continu,
d'une droite orientée vers l'avenir...
Mais est-ce la réalité ?
Il semblerait bien que non.
La physique quantique est parvenue à cette conclusion
que le temps est...discontinu !
C'est-à-dire qu'il est une succession d'instants indépendants,
une ligne pointillée et non une ligne continue.
On peut aussi dire que le temps
évolue "par bonds successifs"...
.
Cela va à l'encontre de notre perception ordinaire,
mais il faut avouer que celle-ci est peu fiable !
De même qu'il y a des illusions d'optique
et que nos yeux nous trompent souvent...
il y a une "illlusion temporelle"
qui nous fait concevoir le temps comme continu.
.
Max Planck est donc parvenu à cette découverte
étrange et dérangeante :
et passerait par un "quantum ":
la plus petite quantité de temps
est bien sûr un nombre infiniment petit:
des milliardièmes de milliardièmes de milliard... de seconde !
.
Et en-deçà, le temps...
n'existe pas !
.
La Licorne
.

mardi 4 janvier 2011

INSTANT


"Le temps n'a qu'une réalité,
celle de l'instant.
Autrement dit, le temps est une réalité
resserrée sur l'instant
et suspendue entre deux néants."
.
Gaston Bachelard
.

KAIROS

image trouvée ici


Janus, contrairement aux autres dieux romains,
n'a pas d'équivalent dans le monde grec.
Mais s'il fallait en trouver un, ce serait peut-être Kairos.
.
"Le Kairos, une dimension du temps n'ayant rien à voir
avec la notion linéaire Chronos (temps physique),
pourrait être considérée
comme une autre dimension du temps
créant de la profondeur dans l'instant.
Une porte sur une autre perception de l'univers,
de l'événement, de soi.
Une notion immatérielle du temps
mesurée non pas par la montre, mais par le ressenti."
.
.