dimanche 19 juin 2011

CONSCIENCE CREATRICE

image ici

Depuis plus d'un siècle, la physique quantique
a démontré que la réalité matérielle
n'avait pas d'existence "en soi"
mais qu'elle était déterminée
par la conscience de celui qui l'observait.

C'est-à-dire que ce que nous imaginons,
ce que nous rêvons, ce que nous pensons
a une influence immédiate et directe
sur ce que nous observons (particules de matière).

En fait, quand nous ne l'observons pas,
la réalité n'est qu'un "nuage" de probabilités, de possibilités
et c'est notre conscience
qui fait "émerger" une de ces possibilités...
C'est étonnant, c'est inouï, c'est incroyable...
car cela signifie en fait que ce sont nos pensées
Cela aurait dû révolutionner complètement
notre façon de voir la vie et le rôle que nous y jouons...
mais malheureusement, nous n'avons retenu
de cette "révolution conceptuelle" que la partie mécanique
(capacité de créer des techniques modernes,
du lecteur de CD au nucléaire)
en oubliant qu'elle était avant tout
une destruction de nos anciennes croyances
(existence d'un monde solide et permanent,
immuable, indépendant de nous).
.
La physique la plus pointue réhabilitant
la conscience, la pensée, l'imagination,
comme "fondement de tout ce qui existe"...
n'est-ce pas proprement "fabuleux" ?
Qu'attendons-nous pour "ouvrir les yeux"
et prendre acte de cet extraordinaire
"pouvoir créateur" de notre conscience ?
.
La Licorne
.

5 commentaires:

  1. Cela pose aussi la question de la réalité de l’autre. Est-il vraiment un autre ou son altérité n’est-elle qu’une création de mon regard qui sépare "ici" ce qui "ailleurs" est indivis ?
    Alors, qui suis-je ?

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  2. Amezeg, je te répondrai par une citation (ce n'est pas que je n'aie pas d'idée personnelle sur le sujet, mais la citation est beaucoup plus "synthétique" que mes explications à moi, plus "embrouillées"...):

    «Si l'Univers est holographique et que chaque cerveau humain interpénètre tous les autres cerveaux humains, alors la race humaine n'est peut-être qu'un seul et même organisme.»
    Karl Pribram
    Neurophysiologiste

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet écho très concis, La Licorne :-)

    Oui, qu’attendons-nous pour ouvrir les yeux... ?
    Nous vivons, bon gré mal gré, une séparation ; avec toutes les difficultés et les souffrances qu’elle peut engendrer et nous ne percevons sans doute pas suffisamment qu’elle n’est que l’un des aspects de notre réalité entière.
    La perception, la prise de conscience de l’Unus Mundus, si elle devenait plus prégnante et plus répandue parmi les humains, serait « le remède » à notre civilisation fondée sur la séparation ou/et sur la fusion inconsciente. Cette prise de conscience est une sorte de rumeur grandissante qui parcourt aujourd’hui la planète, portée par la voix d’hommes de science ou par celle d’enseignants spirituels variés, écologie de la terre, écologie de l’esprit ; et elle semble être l’avenir possible de l’humanité en cette époque ou la séparation atteint, à tous égards, un paroxysme très menaçant.

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  4. Je pense exactement comme toi, Amezeg...
    L'idée de séparation atteint son apogée en ce moment et nous menace sérieusement...mais si nous réalisons qu'elle n'est qu'une idée, une idée fausse et que le monde et l'humanité, malgré les apparences, ont toujours été "UN", si nous allons jusqu'au bout de la prise de conscience actuelle, alors nous pouvons créer un tout nouveau monde et cette phase de "séparation à outrance" n'aura été que le révélateur de notre égarement...

    C'est tout ce que je NOUS souhaite !

    RépondreSupprimer
  5. Oui, c’est bien ce que je NOUS souhaite, moi aussi !
    Parmi les voix qui portent cette rumeur que j’évoquais, il y a aussi la voix des blogs : le tien par exemple.
    Merci pour Nous tous :-)

    Amezeg

    RépondreSupprimer