lundi 11 janvier 2010

EAU CALME

Ungersheim-Fin décembre 2009
L'immobilité de l'esprit se contemplant lui-même
n'est possible que lorsque le cerveau repose,
calme comme un lac de printemps.
Alors, plus rien ne trouble la vision,
et l'univers entier s'y reflète
avec le même émerveillement,
la même joie simple.
.
Profite des moments de silence
pour t'écouter toi-même, derrière les pensées inutiles
et l'encombrement des mots.
.
La nature tout entière est contenue dans l'esprit
d'un seul homme.
Attiré par le reflet des apparences, il regarde
du mauvais côté.
Apprends à tourner tes yeux vers l'intérieur.
.
Sagesse amérindienne

4 commentaires:

  1. Très beau texte et très belles illustrations.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Ces images respirent la paix et la sérénité autant que le texte qui les accompagne. J'adhère aux unes comme à l'autre.

    RépondreSupprimer
  3. Me retirer de cette mêlée de mots qui dans mon esprit sème un joyeux foutoir dans lequel je ne sais par où commencer pour mettre de l'ordre!
    Des petits billets comme le tien me rappelle,avec bienveillance, à ce nécessaire devoir... :-)

    RépondreSupprimer
  4. Wow, c,est très beau.

    www.stephaniemartin.unblog.fr

    RépondreSupprimer