samedi 31 octobre 2009

LIBERTE INTERIEURE

"... Tu veux être libre de toutes les choses
qui te tirent en arrière
la routine, l'autorité, l'ennui, la gravité.
Ce que tu n'as pas encore compris,
c'est que tu es déjà libre,
et que tu l'as toujours été."
.
"... si vous avez tellement envie de liberté et de joie,
ne voyez-vous donc pas que tout cela
n'est nulle part en dehors de vous-mêmes ?"
.
"Le péché originel, c'est de limiter l'Etre. Ne le fais pas."
.
"Brisez vos limites,
faites sauter les barrières de vos contraintes,
mobilisez votre volonté, exigez la liberté comme un droit,
soyez ce que vous voulez être.
Découvrez ce que vous aimeriez faire
et faites tout votre possible pour y parvenir."
.
Citations de Richard BACH

4 commentaires:

  1. Toutes ces phrases sont bien vraies...
    Hélas, j'ai voulu être libre, me libérer des contraintes, de la routine, de la gravité, j'ai voulu être ce que je voulais être... et j'ai beaucoup blessé, beaucoup détruit pour cela, même sans le vouloir...
    Aujourd'hui, je suis plus libre... mais je ne suis pas plus heureuse...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Anna,

    Merci de ton témoignage...
    On peut effectivement, en cherchant notre liberté, blesser notre entourage...
    Je ne connais pas ton histoire...parfois, ce sont nos proches qui veulent nous garder près d'eux, semblables à ce que nous avons toujours été et qui nous empêchent d'évoluer, parfois, c'est nous qui exagérons et les délaissons trop...chaque histoire est une histoire particulière et rarement facile !
    La liberté est quelque chose de beau, mais de paradoxal...ce que j'en ai compris, c'est que rien ne sert de rejeter ce qui nous entrave extérieurement (liens affectifs, travail,hiérarchie, obligations...), si nous n'avons pas évolué intérieurement, car nous nous recréerons alors les mêmes chaînes, plus loin, ailleurs, sous une autre forme...à coup sûr !

    La liberté est donc à trouver "à l'intérieur" de nous.

    Comme le dit Khalil Gibran :
    "Vous serez libres en vérité non pas lorsque vos jours seront sans un souci et vos nuits sans un désir et sans une peine, mais plutôt lorsque ces choses enserreront votre vie et que vous vous élèverez au-dessus d'elles, nus et sans entraves."

    Bon courage sur ton chemin...
    Je crois que nous avons tous encore bien du travail à faire pour être libres (moi la première) !

    RépondreSupprimer
  3. J'adore Gibran Khalil Gibran (جبران خليل جبران)
    j'adore ce passage
    il me fait rêver
    merci pour cela
    je te découvre mais sans regret grâce à Roger lorsqu'il t'a citée

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Lilia,
    Bienvenue ici !

    Tu sais, il y a une personne qui a parfaitement illustré, dans sa vie, ce que dit là Khalil Gibran...c'est Etty Hillesum.
    Tu connais ?

    RépondreSupprimer