dimanche 21 septembre 2014

MOINS DE CERVEAU PLUS DE COEUR




Ou comment ne plus être prisonnier de son mental
et retrouver sa sagesse intuitive...
et son "coeur"
en utilisant ses deux "hémisphères"...
gauche...et droit !
.
une vidéo que je vous recommande !
.

21 commentaires:

  1. J'ai enfin l'explication de l'origine de mes douloureuses migraines: ce sont mes deux hémisphères qui veulent avoir les derniers "maux"...
    Très intéressante vidéo
    Sourire d'Ep'

    RépondreSupprimer
  2. Et l’on apprend ici que l’information perçue par le cœur ne serait pas limitée par l’espace-temps... ce qui donne peut-être une piste de "compréhension" de l’intuition, une piste à propos de l’origine de l’intuition et à propos de la perception holistique : Le cerveau du cœur - https://www.youtube.com/watch?v=iGmGClOonIE

    Mais où se trouve l’information que perçoit le cœur,l’empereur...?

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la vidéo est très intéressante, merci Amezeg.
      Cela rejoint ce que disait le chef pueblo à Jung :
      http://grandsreves.over-blog.com/article-ce-que-disait-jung-122835876.html

      Il me semble que si l'information perçue par le coeur est "hors" de l'espace-temps...la question "où ?" perd de son sens..., non ?

      Supprimer
  3. Les mots sont limités, ce qu'ils suggèrent est parfois plus illimité...n'est-ce pas ? ;-)

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  4. Certes.
    Alors si on peut aller au-delà des mots...et ne pas se battre sur les définitions de "l'illimité"...
    Le "où" serait appelé par certains akasha, par d'autres inconscient collectif, par d'autres champs morphiques...ou champ de conscience unitaire...et j'en passe...
    L' "étiquette" ne change pas grand-chose à l'affaire...:-)

    RépondreSupprimer
  5. ...ou alors...sachant que les dernières recherches nous disent que nous avons TROIS cerveaux : celui de la tête, celui du ventre...et celui du coeur.
    Celui de la tête "puiserait" dans le réservoir cité ci-dessus...celui du ventre dans la "matrice terrestre"...et d'après la logique de mon intuition ;-), celui du cœur, central, harmoniserait les deux autres ?

    Pour plus de précisions sur le "cerveau du coeur" :
    http://rapsody.unblog.fr/pre-requis/intelligence-du-coeur/ 

    ...et sur les "trois cerveaux" :
    http://www.axiopole.info/2014/07/12/trois-cerveaux/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un autre lien intéressant sur le sujet :

      http://histoiredintuition.com/2014/02/07/le-coeur-notre-cerveau-intuitif-isabelle-fontaine-auteur-livre-intuition/

      Supprimer
  6. Comprendre de quoi se compose un violon ou une flûte, savoir que les sons produits sont des ondes, savoir que les ondes sont perçues par l’oreille qui dispose d’un tympan, d’un marteau, d’un étrier et d’une enclume, etc., est très intéressant ; mais j’avoue que ce qui me semble essentiel est surtout de savoir jouer de l’instrument, d’en tirer une musique et de la goûter, de se laisser gagner par la musique. Les remarquables musiciens tsiganes d’autrefois, et d’autres aussi, jouaient d’oreille une merveilleuse musique et les instruments étaient autrefois fabriqués par des luthiers empiristes qui ignoraient la théorie acoustique.
    La pratique intuitive et sensitive, globale et naturellement "synthétisante", ne peut-elle, finalement, se passer de la connaissance analytique qui démange toujours le mental très pensant ?

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  7. Ben si...
    Tu remarqueras que le discours dans la vidéo que je proposais n'était pas "conceptuel" mais l'un des plus simples qu'on puisse tenir...
    Je ne me rappelle plus bien qui m'a envoyé sur la piste de l'intelligence du coeur... ????...ni d'ailleurs qui voulait savoir "d'où" venait l'information ???? :-)

    Mais la curiosité n'est pas un vilain défaut...et moi, j'aime bien parfois chercher le pourquoi du comment...

    RépondreSupprimer
  8. Tout est une question d'harmonie :-)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne voulais pas le savoir mais, simplement, poser la question...et peut-être voir les réactions qu’elle suscitait... ? ;-))
    Tu as raison, la curiosité n’est pas toujours un vilain défaut, et je suis curieux, moi-aussi.
    À propos de la vidéo, il semblerait que la localisation étroite des aptitudes dans tel ou tel hémisphère soit désormais remise en question... et que les choses soient plus souples et moins tranchées qu’on ne l’avait supposé. Ce qui ne m’étonnerait pas trop.
    Si je retrouve les documents où je l’ai appris je t’en ferai part.

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  10. Oui...je sais que c'est remis en question par certains...l'important n'est pas que ce soit "localisé" à droite ou à gauche...ou ailleurs...mais que l'on puisse "passer" d'un mode de réflexion uniquement logique et linéaire à un mode de réflexion "plus "global" et plus subtil...

    Quant aux "trois cerveaux", ce n'est sans doute pas un hasard si l'on commence à parler des deux autres (ceux qui ne sont pas sous la boîte crânienne"), car ce sont ceux qui sont en lien avec le "ressenti"...

    Ce "ressenti" ou cette "intuition" ont toujours été là, mais on a eu tendance à les sous-estimer et à les écarter dans les prises de décision...d'où les impasses actuelles : l'accumulation exponentielle des décisions "très logiques et très raisonnables" finit par créer bien plus de problèmes qu'elle n'en résout...

    RépondreSupprimer
  11. D’accord avec toi, l’important c’est la souplesse qui permet d’associer les différents modes de perception et d’approche de l’étonnante et banale réalité. C’est en somme ce que mes petites remarques souhaitaient évoquer.
    Sais-tu que, sur le fond, nous sommes souvent d’accord... ? ;-))

    À bientôt sans doute , dès que les autres tâches qui requièrent ton énergie unicorne te laisseront libre de revenir fabuler un peu par ici...

    Amizeg

    RépondreSupprimer
  12. L’échange soutenu avec l’amie Licorne m’avait fait perdre de vue la très pertinente remarque de Fifi.
    Tout cela relève en effet d’une question d’harmonie ! :-)

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  13. Oui, l'harmonie au coeur de l'humain...
    l'harmonie-homme... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chapeau bas... Respect.. L'harmonie homme.. Et tous les orgues de barbarie se taisent quand le son de cet harmonium s'élève..
      Merci, La Licorne.. Repose toi bien.

      Supprimer
  14. Comment ? Vous-ici...? Je vous croyais vraiment sur les dents (du peigne...)

    Amezeg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis quand même un peu "chez moi", Amezeg... ;-)
      et mon départ n'était pas encore défini..."tif" ...

      Supprimer
  15. Un peu, beaucoup, pas du tout...je ne couperai pas les poils en quatre pour tenter de démêler l’affaire. Charbonnier est maître chez soi et licorne tire toujours son épingle du jeu.

    Amezeg

    RépondreSupprimer