vendredi 25 octobre 2013

LA CAUSE DES CAUSES

Image ici - Cliquer dessus pour la voir en plus grand 

Il est vain de s'en prendre
aux diverses conséquences,
la seule action efficace
est de se pencher sur les causes,
et plus particulièrement sur
la "cause des causes"...
.
.
Nous devrions faire la grève...des mots menteurs :
nous devrions refuser d'appeler "démocratie"
ce qui est son strict contraire !
.
 Etienne Chouard
.
Le régime démocratique a été considéré
comme quelque chose d'acquis,
et de nombreux citoyens
ne se préoccupent plus de la chose commune.

Cette passivité a permis à l'oligarchie et à la finance
de monopoliser le pouvoir.

Rien ne se fera
sans un nouvel engagement politique
– au meilleur sens du terme –
de chacun d’entre nous.

Et un enjeu politique principal
est la reprise de contrôle,
par les instances politiques,
du système financier.
.
Hervé Kempf
.
(lire textes complémentaires
en cliquant sur les liens)
.

Vidéo (longue mais ultra-importante) :
"La troisième guerre mondiale est financière."
.


6 commentaires:

  1. Arriver à la cause première, le laïque péché originel ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...et comprendre comment nous nous sommes laissés berner par les "serpents"... ;-)

      Supprimer
  2. Tous tes textes sont intéressants et importants. Je ne vote plus depuis plusieurs années et je suis critiqué par mon entourage. Le vote ne fait qu'entretenir une illusion: celles de promesses qui ne sont jamais tenues et de pouvoir que nous n'avons pas.
    Il faut continuer à dire la vérité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré tout ce que nous nous "faisons croire", le vote est effectivement un "faux choix"...mais comme c'est le seul acte qui nous reste pour nous exprimer, beaucoup y tiennent encore...

      Comme dans beaucoup de problèmes, la solution est dans la prise de conscience collective...il s'agit "d'ouvrir les yeux"...les mensonges ont assez duré...

      Supprimer
  3. Un thème de taille ! Comme toujours tu sais faire le tour du problème. Je vais revenir pour m'y plonger plus longuement.
    Merci pour ta participation poétique ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se pencher sur la "cause des causes" n'empêche pas de se pencher aussi...sur les brins d'herbe pleins de rosée !

      Amitiés poétiques.

      Supprimer