mercredi 30 juillet 2014

S'EMERVEILLER

photo Elena Shumilova

Il est beau de s'émerveiller.
Il est tragique de ne pas en être capable.
Qui s'émerveille n'est pas indifférent.
Il est ouvert au monde, à l'humanité, à l'existence.
Il rend possible un lien à ceux-ci.
Qui ne sait pas s'émerveiller est fermé
au monde, à l'humanité, à l'existence.
Il rend impossible un lien à ceux-ci.
On comprend donc que la faculté de s'émerveiller
soit jugée comme la chose la plus précieuse au monde.
On peut être pauvre, 
si l'on sait s'émerveiller, on est riche.
On peut être riche, 
si l'on ne sait pas s'émerveiller, on est pauvre.
On passe à côté de l'essentiel,
on manque la beauté du monde,
la richesse des êtres humains,
la profondeur de l'existence.
.
Bertrand Vergely
.

6 commentaires:

  1. Trop souvent s’est perdue, oubliée, la si précieuse profondeur de champ qui dévoile et révèle à notre regard paresseux, assoupi, ce que le premier plan éblouissant lui dérobe du lien mystérieux et sensible avec l’arrière-plan de toutes choses.

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  2. Joliment dit...Amezeg.

    Dans ma présentation de blog, je traduisais ça par :
    "...parfois, le visible laisse affleurer...l'invisible."

    Mais encore faut-il ne pas se laisser "endormir" par les apparences...:-)

    Bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Remarquable photographie, très belle. Et texte percutant, simple et profond, lui aussi, comme la photo.

    Merci, La Licorne !

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  4. s'émerveiller un plaisir et celui qui ne le fait pas doit être bien malheureux au fond de soi-même

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique texte. Tellement important d'ouvrir ses yeux d'enfant tout le temps!
    Amicalement,
    Michelle

    RépondreSupprimer
  6. pouvez faire une analyse complet d ce texte

    RépondreSupprimer