vendredi 8 janvier 2016

OPPOSITION



Il y a des milliers de gens qui par principe s’opposent 
à l’esclavage et à la guerre mais qui en pratique 
ne font rien pour y mettre un terme ; 
qui se proclamant héritiers de Washington ou de Franklin, 
restent plantés les mains dans les poches à dire 
qu’ils ne savent que faire et ne font rien ; 
qui même subordonnent la question de la liberté 
à celle du libre échange et lisent, après dîner, 
les nouvelles de la guerre du Mexique
avec la même placidité que les cours de la Bourse
et peut-être, s’endorment sur les deux.

 Quel est le cours d’un honnête homme
et d’un patriote aujourd’hui ? 
On tergiverse, on déplore et quelquefois on pétitionne, 
mais on n’entreprend rien de sérieux ni d’effectif. 
On attend, avec bienveillance,
que d’autres remédient au mal, 
afin de n’avoir plus à le déplorer. 
Tout au plus, offre-t-on un vote bon marché,
un maigre encouragement, un « Dieu vous assiste » 
à la justice quand elle passe. 
Il y a 999 défenseurs de la vertu 
pour un seul homme vertueux.
.
Henry David Thoreau
"La désobéissance civile"
.

5 commentaires:

  1. Un beau texte, merci. Il y a toujours des esclaves, hélas, mais d'une autre espèce. Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'esclavage moderne est plus insidieux...puisque, contrairement à l'ancien,il n'est pas reconnu...

      Supprimer
  2. Et s'il n’en reste qu'un tu seras celui-là !

    RépondreSupprimer
  3. Great quotation.
    Thanks for sharing.

    RépondreSupprimer
  4. Des esclaves ou des moutons !

    RépondreSupprimer