dimanche 17 avril 2016

NUIT DEBOUT





Et nous sommes debout maintenant, 
mon pays et moi, 
les cheveux dans le vent, 
ma main petite maintenant dans son poing énorme 
et la force n'est pas en nous, 
mais au-dessus de nous, 
dans une voix qui vrille la nuit...
(...)
.
Aimé Césaire
.



Site : Nuit debout
.



8 commentaires:

  1. Tiens La Licorne s'est réveillée et remise debout... ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Acouphène, je me suis "remise debout" ,parce qu'il se passait quelque chose...et qu'il me semblait important de le partager...

    Mais Fabulo reste en PAUSE, pour le moment.

    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  3. Merci La Licorne , j'ai partagé la citation d'Aimé Césaire (^_^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aimé Césaire disait cela dans un tout autre contexte (pour la liberté du peuple noir...) mais j'ai trouvé que ces mots collaient vraiment bien à l'actualité...
      Merci pour le partage !
      Amitiés.

      Supprimer
  4. Très belle citation d'Aimé Césaire qui collait à un contexte que vous rappelez plus haut. Cependant, je cherche la cohésion et la cohérence dans cette manifestation et surtout son devenir, mais il n'y a aucun sentiment de rejet de ma part, bien au contraire, seulement un questionnement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être n'y a-t-il pas de cohérence...peut-être chacun vient-il dans ce mouvement avec ses propres revendications et ses propres rêves...
      Mais justement, c'est cela qui est beau : que, tout à coup, les gens, d'eux-mêmes se lèvent et se retrouvent autour d'une soif d'"autre chose", autour de cette intuition que les choses pourraient fonctionner autrement qu'elles l'ont toujours fait...
      Ils sentent qu'un changement est possible en dehors des partis politiques et des syndicats...et ils tentent, comme ils le peuvent, un début de "nouveau"...
      Personnellement, je crois beaucoup plus, pour un vrai renouvellement, à ce qui vient d'en-bas, qu'à ce qui vient d'en-haut...et cette "Nuit debout", même brouillonne, même imparfaite, donne de l'espoir !

      Supprimer