lundi 31 août 2015

L'IMPORTANT



Peu de choses comptent autant pour l'être humain
que le rire, 
tout autant que les pleurs, en fait, 
c'est bien plus important que le sexe, 
plus encore que le pouvoir, plus encore que l'argent, 
ce crachat du démon qui nous pollue le sang, 
celui qui ne rit jamais se transforme en pierre
au fil du temps.
.
J.K. Stefansson
.

dimanche 30 août 2015

ADULTE

photo d'Irina Werning

On fait quelques pas hors de l´enfance,
puis très vite on s´arrête. On est
comme un poisson sur le sable.
On est comme celui qui piétine
dans sa mort, un adulte.
.
Christian Bobin
.

samedi 29 août 2015

VITRE DES CONVENTIONS



Le Monde n'est si meurtrier 
que parce qu'il est aux mains des gens 
qui ont commencé par se tuer eux-mêmes, 
Par étrangler en eux toute confiance instinctive, 
toute liberté donnée de soi à soi.

Je suis toujours étonné de voir
le peu de liberté que chacun s'autorise, 
cette manière de coller sa respiration
à la vitre des conventions, 
et la buée que cela donne,
l'empêche de vivre, d'aimer.

Christian Bobin


vendredi 28 août 2015

MISSION ET TRANSMISSION



Le caractère professionnel de l'enseignement 
conduit à réduire l'enseignant à un expert. 
L'enseignement doit cesser 
de n'être qu'une fonction, une spécialisation,
 une profession pour redevenir 
une mission de transmission de stratégies pour la vie.

La transmission exige, évidemment, de la compétence, 
mais elle requiert également, en outre,
une technique et un art.
Elle exige ce qu'aucun manuel ne mentionne, 
mais que Platon soulignait déjà 
comme une condition indispensable à tout enseignement : l'éros, 
qui est à la fois désir, plaisir et amour,
désir et plaisir de transmettre, 
amour de la connaissance et amour des élèves.

L'éros permet de surmonter
la jouissance qui s'attache au pouvoir, 
au profit de la jouissance qui s'attache au don.
Là où il n'y a pas d'amour,
ce ne sont que problèmes de carrière, 
de salaire pour l'enseignant, d'ennui pour l'élève. 
La mission suppose, bien entendu, foi en la culture 
et foi en les possibilités de l'esprit humain.

La mission est donc élevée et difficile, 
parce qu'elle suppose à la fois temps, art, foi et amour.
.
Edgar Morin
"Éduquer pour l'ère planétaire"
.

jeudi 27 août 2015

ENFANCE GÂTEE



- Pourquoi l'homme veut-il tout recevoir, tout fait ?

 - Enfance gâtée. Jouets tout faits, savoir tout fait, 
nourriture toute faite, expérience toute faite, 
c'est cela que l'enfant reçoit, et il en a la nausée. 

Sa soif de connaissance, son désir de créer, 
tout ce qui le rend homme, dépérit. 
Son désir d'expérimenter, trop de conseils, le tuent.
Tout cela est lâcheté et manque de foi. 
Lorsque l'enfant devient adulte, tout est mort en lui.

Retiens cela, ma bien-aimée :
Ne complète jamais, ne conseille jamais, 
ne mâche pas à l'avance la nourriture !

Toi, donne autrement
et tout se renouvellera entre tes mains ! 
Tu peux même bousculer un peu celui qui est incertain 
et la certitude se renforcera en lui ...
.
"Dialogues avec l'ange"
.

mercredi 26 août 2015

LE TEMPS DEROBE



Lorsque le temps appartient à la décision de l'autre,
non seulement dans l'enfance
mais dans l'enfance du monde,
l'autre a peur du vide
 et remplit les êtres qui l'entourent de sa propre folie.
C'est le vol, le viol de l'enfance, le temps dérobé.
.
Dominique Sampiero
"Le temps captif"
.

mardi 25 août 2015

APPRENDRE A VIVRE

photo personnelle

Le but de l'école est d'aider à apprendre à vivre. 
Certains enseignements ne font pas partie des disciplines, 
mais permettent de les intégrer. 
Qu'est-ce qu'être humain ? 
[...] 
À mon sens, connaître notre nature humaine
est donc essentiel. 
Et cela passe forcément
par l'enseignement de l'incertitude. 
[...] 
L'incertitude fait partie du destin humain, 
mais nul n'est préparé à l'affronter. 
À mon avis, la réforme de l'enseignement 
doit d'abord aller dans ce sens.
.
Edgar Morin
"Dialogue sur la connaissance"
.

EDUCATION

image ici

Le changement de logique ne peut se réaliser 
sans que l'on revoit de fond en comble 
l'éducation des enfants. 
Celle qui prévaut aujourd'hui  est déterminée et inspirée 
par les priorités de l'idéologie marchande et financière, 
et l'abandon passif à une caste enseignante.

On sait de plus en plus l'extrême importance
que revêtent la conception, la gestation
et la façon de mettre au monde un enfant.

Trêve d'hypocrisie :
ce que tout le monde appelle "éducation" 
est une machine à fabriquer
des soldats de la pseudo-économie, 
et non de futurs êtres humains accomplis, 
capables de penser, de critiquer, de créer, 
de maîtriser et de gérer leurs émotions,
 ainsi que de ce que nous appelons spiritualité ;
"éduquer" peut alors se résumer à déformer 
pour formater et rendre conforme.

Le malaise grandissant de toute une jeunesse
condamnée au naufrage 
dès lors que le système ne peut l'intégrer
ou la prendre en charge 
témoigne de cette aliénation.

.
Pierre Rabhi
"Vers la sobriété heureuse"
.