vendredi 4 septembre 2015

ENSEIGNEMENT CHINOIS



Extrait de "Passagère du silence" 

L’enseignement chinois
se heurte à la mentalité occidentale 
et du choc naît l’étincelle.
« Il ne s’agissait pas seulement d’images : 
il m’interdisait de peindre [un caillou qui roule] 
sans avoir à l’esprit le roulement du tonnerre, 
le déferlement de la vague 
ou le caillou qui dévale.
"Ils doivent être présents dans ton esprit 
avant que tu poses le pinceau sur le papier ; 
sans cela, tu ne parviendras pas à les traduire. 
Ce n’est pas un problème de technique." »

L’artiste occidental se complaît à la technique,
 en bon artisan du travail bien fait
que les bourgeois récompensent 
en l’évaluant en heures de travail.
Pas l’artiste chinois, pour qui l’unité l’emporte :
 « Tu as voulu traiter ta phrase 
en oubliant l’harmonie de la composition ; 
on sent le labeur ; ton travail est mort 
avant même d’avoir vu le jour.

Pars toujours d’une intuition poétique 
et essaie d’exprimer la substance des choses ; 
tel est le principe constant.
Où sont les manifestations du mystère merveilleux ? 
Tu as laissé échapper le naturel. 
C’est trop élaboré dans ta tête »

 Tout est question d’énergie intérieure 
et de proportion des forces.
Il répétait sans cesse :
"Pour trouver l’unité du pinceau, 
il faut apprendre l’opposition et la complémentarité. 
Je ne veux pas d’un trait trop souple
 ou trop enlevé ou trop rugueux ;
 il doit être preste et retenu ; 
empreint ni de force ni de mollesse.
Il faut allier puissance et délicatesse (…) 
Il faut trouver le juste milieu pour saisir la vie. 
Tout est dans la juste mesure des oppositions.

En Occident, vous aimez les extrêmes ; 
pour vous, le juste milieu est synonyme de fadeur. 
Pour nous Chinois, le juste milieu, 
c’est épouser la vie, la paix. 
L’harmonie de la nature est basée sur le juste milieu. 
Travaille dans cette direction 
et une dynamique naturelle naîtra dans tes œuvres."
.

4 commentaires:

  1. Merci pour ce texte qui est très beau et plein de sagesse.
    Quand à l'arbre de vie sur le côté, il nous montre surtout à l'heure actuelle, l'interdépendance de tous les êtres humains.

    Bon WE !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Et bonne fin de week-end à toi !

      Supprimer
  2. Trouver le point d'équilibre. C'est éphémère et pas toujours facile.

    RépondreSupprimer
  3. C'est toujours...à refaire ! ;-)

    RépondreSupprimer