jeudi 18 juin 2015

APAISEMENT

photo personnelle

Le mental ne cherche que l'apaisement du corps 
par toutes sortes de projections
qui lui en interdisent l'accès, 
mais il ne saisit pas que le corps est déjà apaisé.

Lorsque le mental se limite à ses merveilleuses fonctions,
 il découvre le repos. 
Quatre-vingt pour cent de son temps
devient libre et spacieux, 
il se divertit alors de la grande liberté,
 il se couche dans les cellules, se laisse vivre, 
effectue avec vivacité ses tâches quotidiennes 
et se montre extrêmement créatif.

Nous traitons notre esprit en esclavagiste 
sans lui reconnaître le droit au repos, à la paix, 
à un moment de silence, à un verre d'eau fraîche, 
à l'union avec le corps qu'il réintègre
dès que nous le libérons  
des conditions scandaleuses où nous le maintenons.
 .
Daniel Odier
"Le grand sommeil des éveillés"
.

2 commentaires:

  1. Beautiful Zen garden.
    So peaceful.
    Great photo.

    RépondreSupprimer
  2. L'émotion de ma vie au jardin zen de Kyoto...

    RépondreSupprimer