mercredi 23 juillet 2014

PRECIEUX

photo Elena Shumilova

Deux biens sont pour nous aussi précieux
que l'eau ou la lumière pour les arbres :
la solitude et les échanges.
.
Christian Bobin
"La présence pure"
.

16 commentaires:

  1. Réponses
    1. Your photos are very beautiful too, Rick.

      Supprimer
  2. Comme le flux et le reflux de la vague, le jour et la nuit, l'hiver et l'été, cette succession d'instants de solitude pour le recueillement et d'instants d'échanges pour l'amitié est la base de l'équilibre vital.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça : une alternance...

      Supprimer
  3. J'aime les échanges tellement riches et j'aime aussi les moments de solitude pour savourer le calme, m'émerveiller, lire, méditer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'un ne va pas sans l'autre...sinon, on n'a rien à partager !
      Amitiés.

      Supprimer
  4. on a besoin de solitude parfs pour se ressourcer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et les besoins ne sont pas les mêmes pour tous...

      Supprimer
  5. J'aime surtout la photo qui accompagne la citation de Bobin : on n'apprend plus aux enfants à rester seuls, à s'occuper seuls, à aimer être seuls et tranquilles. Or, c'est important, tout autant que d'avoir des amis, qu'ils soient virtuels ou bien vivants.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très vrai : les enfants d'aujourd'hui sont très (trop) occupés...je constate la même chose.
      Leur laisse-t-on un espace pour "rêver" ?

      Supprimer
    2. Je partage tout à fait...... C'est comme si "s'ennuyer" était devenu une sorte de.... "crime" ?? Il me vient une autre citation de Bobin, tiens :
      "Un enfant qui s'ennuie n'est pas très loin du paradis : il est au bord de comprendre qu'aucune activité, même celle, lumineuse, du jeu, ne vaut qu'on y consacre toute son âme. L'ennui flaire un gibier angélique dans le buisson du temps : il y a peut-être autre chose à faire dans cette vie que de s'y éparpiller en actions, s'y pavaner en paroles ou s'y trémousser en danses. La regarder, simplement. "

      Supprimer
    3. Oui, regarder, observer...ressentir...sans réagir tout de suite. C'est cela qui n'est plus "appris"...et du coup, les enfants n'apprennent pas à accorder de l'importance à leur "vie intérieure"...
      Ceux qui, plus introvertis, le font quand même sont considérés comme "étranges" ou "trop rêveurs"...

      Supprimer
  6. J'aime les deux et alterne au gré de mes désirs.

    RépondreSupprimer
  7. « Ceux qui, plus introvertis, le font quand même sont considérés comme "étranges" ou "trop rêveurs"... » (La Licorne)

    Plaignons les grands introvertis, exilés en ce monde d’extraversion dominante comme des extra-terrestres égarés sur une planète inhospitalière.... ;-))

    Remplacer ici bébé éléphant par "bébé introvert" : http://www.youtube.com/watch?v=jng_YiwC810

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Planète inhospitalière........ dont les habitants se hâtent de cataloguer ces extra-terrestres ou de les parquer dans les hôpitaux.. (merci pour la chanson, Anonyme ;-)

      Supprimer