lundi 9 septembre 2013

FILLE DE LA TERRE

image ici

Je suis fille des Numides et compagne des Massyles,
Epouse des Berbères, Cousine des Masaesyles,
Esclaves des Hilaliens,
Nièce des Francs et des Carolingiens,
Enfantée par les Celtes et les Gaulois,
Des Tartessiens et des Carthaginois,
Femme des Ligures et des Ibères,
Sœur des Vikings aux mains de fer,
Petite fille des Phéniciens et des Normands,
Frangine des Maures tout autant.
De l’île des Lotophages à la Syrie,
En passant par Carthage, Rome et Normandie,
De Germanie à la Bretagne,
Par l’Afrique jusqu’aux côtes orientales,
Mon sang dérive de ses mille fontaines,
Je suis juive, musulmane autant que chrétienne,
Protestante, bouddhiste et laïque,
En moi, nombreux sont les groupes ethniques.
Du levant comme du coucher,
Je viens de nulle part et de tous côtés,
Goutte d’eau et grain de sable,
De toutes les tribus, clans et peuplades,
Métisse culturelle et génétique,
Aucune origine spécifique,

Alors qu’importent les nations et les nationalités,
Les diasporas et les minorités,
Votre sang coule dans mes veines,
Et le vôtre est dans mes gènes.
Et vous osez encore me parler de frontière,
De religion, de couleur et de guerre,
Vous osez encore différencier vos cousins, vos frères,

Vous et moi ne sommes que des enfants
passagers sur terre.

1 commentaire: