mercredi 4 septembre 2013

DIEU PERE ?


Tous les chrétiens connaissent
la prière du "Notre-Père",
prière transmise directement  par Jésus.

Mais ce qu'on sait moins, c'est que le texte
qui est habituellement récité
est une traduction de traduction
de traduction...
(araméen-hébreu-grec-latin-français)
.
Or, dans la version araméenne...
que voici :

image ici
.
Abwoon d’bashmaya
Netqaddash shmakh
Tete malkootakh
Nevwe zviyanuckh ayekana d’bashmaya aph b’arah’
Havlan lahma d’sunqanan yaomana 
Washbwoqlan khawine wakhtahine aykana daph
shinnan shbvoqan l’ayabayin 
Wela tahlan l’nesyuna
Ela patsan min bisha
Metul dilakhie malkuta wahayla
watehbuhta l’ahlam almin,
Ameyn 

...le mot désignant Dieu :
"Abwoon"
n'est ni féminin ni masculin.

Dans cette langue,
qui était celle de Jésus au quotidien,
ce mot désigne donc un "divin"
qui n'est ni mâle ni femelle...
(comme le Aum des hindous)
.



De même, dans le livre
"Dialogues avec l'Ange",
l'Ange ne désigne l'Etre suprême
que par un pronom :  "Ö".
Or, ce pronom, dans la langue hongroise,
 n'est ni masculin, ni féminin,
mais les deux à la fois.
.
"Ö est le masculin et le féminin,
le Père et  la Mère,
force et  sagesse,
toute-puissance et  tendresse."
.
(Extrait de la préface du livre)
.
La Licorne
.

11 commentaires:

  1. Et si l’on en croit Annick de Souzenelle, grande spécialiste de la bible et de l’hébreu, Adam désigne l’humanité entière, hommes et femmes confondus , tandis qu’Isha est le féminin de l’être, les eaux intérieures qu’hommes et femmes doivent découvrir et reconnaître en eux afin de les faire monter vers la conscience...

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  2. Oui, j'ai lu Annick de Souzenelle...et je connais cette interprétation...

    Mais dans mon article, je parlais de "celui-celle" qu'on a coutume d'appeler Dieu (ou plutôt de la représentation qu'on en a)...et non d'Adam ou de l'humanité... ;-)

    Merci d'être passé, Amezeg...ça faisait longtemps...

    RépondreSupprimer
  3. Pour ceux que ça intéresse, une traduction du texte original araméen (parmi d'autres, car les traductions sont nombreuses et parfois contradictoires) peut être lue ici :

    http://www.metamorphoses.li/cultures/notre-pere-arameen

    RépondreSupprimer
  4. Oui, j’avais bien lu l’article, ô Licorne d’abondance (sur ce blog). Il m’a rappelé que bien des choses, bien des sens, avaient été déformés par les diverses traductions de la Bible, et c’est sans doute également pour faire suite à tes précédents articles se rapportant aux femmes et au féminin dans le monde que j’ai posté ce petit commentaire. ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Les déformations par les traductions successives sont certaines et assez importantes...en fait, c'est comme si le texte originel avait été passé par le "filtre" de plusieurs visions du monde (civilisation grecque, romaine, moderne...etc).
    Il en est "ressorti" bien différent de ce qu'il était au départ...

    Concernant Annick De Souzenelle, je crois que je vais te suivre et la citer dans les prochains articles...
    Son livre "Le féminin de l'être" est vraiment très intéressant...

    Bonne journée, Amezeg !

    RépondreSupprimer
  6. En effet, plusieurs visions du monde ou plusieurs visions de l’être humain. Visions qui sont parfois des aveuglements, des ignorances ou des refus de ce que révèlent les textes sacrés (c’est à dire les textes inspirés aux rédacteurs par l’Éternel en l’homme), bien sûr.
    Continuons à apprendre, Dieu nous parle aussi par les songes, nous dit la Bible...

    Bonne continuation, ici et ailleurs, La Licorne !

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  7. Oui, Amezeg, j'en suis persuadée, le divin s'adresse à nous par les rêves (et par d'autres moyens) DIRECTEMENT...(et non seulement par les textes sacrés).
    C'est en nous tournant vers notre INTERIEUR (notre "orient" dit Annick De Souzenelle) que nous le trouverons et que nous en aurons des nouvelles "fraîches"...! :-))

    Se tourner vers l'intérieur est d'ailleurs une démarche on ne peut plus..."féminine" !

    RépondreSupprimer
  8. P-S : Depuis juin, j'ai un peu délaissé mon blog sur les rêves ("De grands rêves à partager")...mais ce n'est que provisoire !

    RépondreSupprimer
  9. Au plaisir de te lire également sur « De grands rêves à partager », que je visite régulièrement...

    Amezeg

    RépondreSupprimer
  10. Grâce à toi j'ai redécouvert ce morceaux de Lisa Gerrard que j'avais dans mon Itunes ... Merci Licorne ! Oui, Amezeg a bien raison, tu es prolifique sur bien des sujets et cette série sur le Féminin est juste passionnante, j'ai hâte d'avoir le temps de regarder toutes les vidéos que tu as mises en ligne. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  11. Ravie que ça t'intéresse, Hélène...en fait, c'est une synthèse d'un sujet que j'étudie depuis 15 ans au moins, d'où le côté "prolifique" !

    Concernant les vidéos, prends ton temps, elles vont rester là un moment... :-)

    RépondreSupprimer