vendredi 25 janvier 2013

EN ROND

image ici
Roue de médecine amérindienne
.
Le vent, dans sa plus grande puissance,
tourbillonne.
Les oiseaux font leur nid en rond,
et le soleil s'élève et redescend
dans un cercle.

La lune fait de même,
et ils sont ronds l'un et l'autre.
Même les saisons, dans leur changement,
forment un grand cercle
 et reviennent toujours où elles étaient.

Tout ce que fait le Pouvoir de l'univers
se fait dans un cercle.
Cette perception du monde
communique une grande sagesse.
.
.

4 commentaires:

  1. Le monde parfait de la sphère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui...la perfection de l'unité...

      Supprimer
  2. Le cercle n'a pas d'angles, donc pas de ruptures. En ce sens il n'a ni fin ni commencement, il est éternel. Il est harmonie et fluidité.
    Je savais bien qu'on tournait en rond!

    RépondreSupprimer
  3. Cycle éternel...mais en même temps toujours nouveau...on ne tourne donc pas vraiment "en rond", on progresse en spirale !

    (voir l'illustration d'un article précédent : "Dynamique du vivant")

    RépondreSupprimer