jeudi 16 août 2012

SOURCE INTERIEURE

image ici

L'homme séduit par le "dedans"
poursuit inexorablement sa route
en sachant que le passage
par la solitude, voire l'isolement,
précède la communion.
Qu'il devra cheminer seul
avant de rencontrer ses frères,
se libérer des fausses notions
dont il a été parfois imbibé et pétri
pendant son adolescence et sa jeunesse.
Il lui faut devenir un homme neuf,
choisissant une nouveauté de vie.
.

L’homme traverse son propre désert
pour découvrir son fond mystérieux
dont la beauté le remplit d’allégresse.
Il oublie les perturbations
de son long et périlleux voyage
pour ne retenir que la jubilation qui l’envahit
dès qu’il découvre sa propre source.
.
Marie-Madeleine Davy
.


3 commentaires:

  1. Oh comme j'aime ce texte ! surtout la première partie. Cela correspond exactement à ce que je pense et ressens.

    RépondreSupprimer
  2. "L'homme neuf"; plus que dans le désert un mirage...

    RépondreSupprimer