samedi 25 août 2012

POUR TOUTES LES FILLES ET LES AINEES

image ici

Pour toutes les filles et toutes les aînées
qui sont la preuve vivante
qu'en dépit des dénégations de la société,
des peines de coeur, des erreurs de parcours,
des chutes et des brûlures,
l'âme revient toujours à la vie,
vit encore et avec intensité...
.
Pour toutes les filles et les aînées
qui savent depuis plus ou moins longtemps
que malgré leurs points faibles
et les dénégations du moi,
elles sont nées avec la sagesse
chevillée au corps et à l'âme
et que c'est à la fois leur héritage d'or
et leur étincelle d'or...
.
...Pour elles et pour nous tous,
les grands-mères et les grands-pères,
les petites filles comme les petits-fils...
Puissions-nous aller tous plus loin et être florissants,
créer à partir des cendres,
protéger les arts, les idées, les espoirs
qui ne sauraient disparaître
de la face de la terre.
(...)
Pour tout cela, puissions-nous vivre longtemps
en nous aimant les uns les autres,
jeunes dans la vieillesse et vieux dans la jeunesse
pour toujours et à jamais.
.
Clarissa Pinkola Estes
"La danse des grands-mères"
.

3 commentaires:

  1. Chouette photo ,d'accord avec le texte mais toujours facile!!! * Aimez-vous les un,les autre * oh! que oui.
    Merci et bisous.
    Thérèse

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec toi : rien de plus difficile que l'entente cordiale "en famille" ! :-))
    Mais si la citation peut paraître un peu "à l'eau de rose", le livre ne l'est pas du tout...

    RépondreSupprimer
  3. Une bien belle image pour accompagner un très joli texte!
    On se chipouille parfois... mais on s'aime toujours;o)

    ***
    Bon dimanche, la Licorne****

    RépondreSupprimer