dimanche 16 mai 2010

MYTHOLOGIE...COMMERCIALE

La Mythologie et ses récits
furent le fondement des grandes civilisations
qu'elles soient grecques, latines,
égyptiennes, celtes, mésopotamiennes...
Ces histoires épiques ont été racontées
pendant des générations et des générations...
avant de se perdre dans les oubliettes
de la mémoire et de l'inconscient...
Mais où sont passés, à notre époque,
les grands personnages qui bercèrent
la vie de nos ancêtres ? Ont-ils disparu ?
Pas tout à fait...Il suffit d'ouvrir les yeux
pour en retrouver quelques-uns,
bien présents dans notre vie...
.
Midas, par exemple, a délaissé son or
et s'occupe de... nos pots d'échappement.
Mars, dieu de l'énergie,
nous fournit celle-ci...
sous forme de barre chocolatée.
Mercure, dieu ailé, dieu des voyages
vous accueille dans ses hôtels proprets.
Atlas ne soulève plus que...
des meubles en contreplaqué.
Hélios , le Soleil,
est devenu logiciel informatique
du ministère des Finances.
Ajax, héros de la guerre de Troie,
emploie sa force légendaire....
à tout nettoyer
du sol au plafond.
.
Je vous laisse en tirer vous-même des conclusions
sur l'"essence" de notre civilisation...
Qui adorons-nous aujourd'hui ?
Où sont nos "dieux" et nos héros ?
Que révérons-nous par-dessus tout ?
.
La Licorne
.
.

4 commentaires:

  1. J'adore votre texte !
    Oui , bien entendu , certains diront que j'ai 67 ans , que je parle ainsi car je suis d'un autre monde .
    Mais comme je regrette la mentalité française de mon enfance !
    Toutes les valeurs sont oubliées , les enfants n'apprennent plus rien , ni de l'école ni de leurs parents .
    Ces derniers passent leurs soirées à regarder des films de violence où les voyous sont glorifiés ou s'extasient devant des pseudos chanteurs .
    Quelle société sera celle de demain ?

    RépondreSupprimer
  2. drôle et pathétique...une fois de plus!

    RépondreSupprimer
  3. La cupidité
    bon tERREAU pour tous ces hétÉROclites hÉROs,EROs zÉRO,accro à l'hÉROïne qui nous ÉROdent le cERvEAU!....
    Et si on prenait l'apÉRO!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vingt ans de moins que toi, Jean.

    Et si je ne pleure que rarement sur le passé (qui avait du bon et...du mauvais), je déplore le manque de vraies "valeurs" de notre époque et surtout le fait qu'on ne respecte plus rien...à part l'argent.
    Il ne reste souvent que vulgarité, superficialité...et mercantilisme.

    Nous avons perdu le sens du sacré, le sens de ce qui nous "dépasse" et il est probable que nous le "paierons"...très cher.
    Sauf si...
    Sauf si les "quelques âmes" encore vaguement lucides sur cette planète...se réveillent !

    RépondreSupprimer