samedi 31 octobre 2009

SORCIERES

photo personnelle
Harry Potter est un jeune sorcier ,
mais dans notre imaginaire et dans notre folklore,
on parle beaucoup plus souvent de femmes "sorcières".
Tout le monde connaît leur profil type,
l'univers stéréotypé qui s'y attache:
chaudron, potion, balai, baguette,
chat noir, chouette, crapaud...
On les représente vieilles, laides, ricanantes,
avec un vilain nez crochu...
.
Il est intéressant d'étudier ces symboles
et il est assez facile d'y retrouver, déformés et diabolisés,
tous les symboles du Féminin
dans ce qu'il a de plus mystérieux, de plus magique.
.
Le nez, par exemple, représente le flair,
l'intuition féminine...
cette faculté de "ressentir" les subtilités de la vie.
Le chaudron évoque le savoir ancestral
des "guérisseuses" du Moyen-Âge,
ces femmes qui connaissaient les vertus
et les secrets des plantes
et qui savaient cuisiner les "potions" qui soignent.
Le balai est symbole de purification
et la baguette faculté d'enchantement.
La chouette est l'animal qui évoque la sagesse,
la sagesse féminine évidemment.
La grenouille symbolise le don de transformation
(intérieure, spirituelle).
Le chat est (entre autres),
le symbole de la sensualité féminine...
.
Toutes ces éminentes qualités, ont été,
à un certain moment de notre Histoire,
renversées en leur contraire...
(sans doute au moment de la "chasse aux sorcières",
cette époque d'hystérie collective qui a choisi
les femmes "marginales" comme boucs émissaires
et en a conduit des milliers sur le bûcher).
.
Peu à peu, le nez est devenu crochu et verruqueux,
le chaudron s'est rempli
d'ingrédients infects et repoussants,
la guérisseuse est devenue empoisonneuse,
la fée enchanteresse jeteuse de sorts,
la chouette et le chat sont devenus animaux maléfiques,
la grenouille "crapaud hideux"
et le balai instrument douteux...
.
Depuis quelques années, le mouvement semble s'inverser.
Avez-vous remarqué que dans les films et les histoires,
les sorcières sont de plus en plus sympathiques ?
.
Faut-il y voir une amorce de reconnaissance
des valeurs féminines ?
.
La Licorne

SORCIER VOLANT

En voilà un qui, comme Jonathan,
a appris à dépasser ses limites
et qui se révèle très doué dans les airs...
En cette soirée d'Halloween, une petite vidéo
pour vous distraire !
.
ICI
.

QUIDDITCH

LIBERTE INTERIEURE

"... Tu veux être libre de toutes les choses
qui te tirent en arrière
la routine, l'autorité, l'ennui, la gravité.
Ce que tu n'as pas encore compris,
c'est que tu es déjà libre,
et que tu l'as toujours été."
.
"... si vous avez tellement envie de liberté et de joie,
ne voyez-vous donc pas que tout cela
n'est nulle part en dehors de vous-mêmes ?"
.
"Le péché originel, c'est de limiter l'Etre. Ne le fais pas."
.
"Brisez vos limites,
faites sauter les barrières de vos contraintes,
mobilisez votre volonté, exigez la liberté comme un droit,
soyez ce que vous voulez être.
Découvrez ce que vous aimeriez faire
et faites tout votre possible pour y parvenir."
.
Citations de Richard BACH

JONATHAN LE GOELAND

"Cloué" au sol, moi ?
" Pour la majorité des goélands,
ce n'est pas voler, mais manger qui importe.
Pour ce goéland-là, cependant,
l'important n'était pas de manger, mais de voler."
.
Richard BACH
.

VOLER

vendredi 30 octobre 2009

DES RACINES ET DES AILES

photo personnelle

Regardez : même les souches rêvent de voler...
.
(...ou "l'oiseau est dans l'arbre",
nouvelle version ...)
.
La Licorne
.

jeudi 29 octobre 2009

EN CAGE

Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres.
L'homme aima les oiseaux et inventa les cages.
.
Jacques Deval

mercredi 28 octobre 2009

IL EST LIBRE, LUI...

LIBERTE SURVEILLEE

LE LOUP ET LE CHIEN
.
Un Loup n'avait que les os et la peau ;
Tant les Chiens faisaient bonne garde.
Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli , qui s'était fourvoyé par mégarde.
L'attaquer, le mettre en quartiers,
Sire Loup l'eût fait volontiers.
Mais il fallait livrer bataille
Et le Mâtin était de taille
A se défendre hardiment.
Le Loup donc l'aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu'il admire.
.
Il ne tiendra qu'à vous, beau sire,
D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
Quittez les bois, vous ferez bien :
Vos pareils y sont misérables,
Cancres , hères , et pauvres diables,
Dont la condition est de mourir de faim.
Car quoi ? Rien d'assuré, point de franche lippée .
Tout à la pointe de l'épée.
Suivez-moi ; vous aurez un bien meilleur destin.
Le Loup reprit : Que me faudra-t-il faire ?
Presque rien, dit le Chien : donner la chasse aux gens
Portants bâtons, et mendiants ;
Flatter ceux du logis, à son maître complaire ;
Moyennant quoi votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons :
Os de poulets, os de pigeons,
Sans parler de mainte caresse.
Le Loup déjà se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse.
.
Chemin faisant il vit le col du Chien, pelé :
Qu'est-ce là ? lui dit-il. Rien.
Quoi ? rien ? Peu de chose.
Mais encor ? Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ?
Pas toujours, mais qu'importe ?
Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor.
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.
.
Jean de LA FONTAINE

lundi 26 octobre 2009

NUMERO

Méfie-toi de celui qui transforme ton nom en un numéro :
celui-là a de mauvaises intentions !
.

AGNEAU

photo personnelle



samedi 24 octobre 2009

LA DINDE DE NOEL


Connaissez-vous le syndrôme de la "dinde de Noël" ?
.
"Prenez une dinde que l'on nourrit tous les jours.
Chaque apport de nourriture va la renforcer
dans sa croyance
que la règle générale de la vie est d'être nourrie
par de sympathiques membres de la race humaine
"soucieuse de ses intérêts",
comme le disent les hommes politiques."
(En octobre et novembre, elle va même penser :
« Cette ferme est vraiment géniale.
La nourriture y est bonne et abondante,
je peux dormir toute la journée si je veux.
Le rêve, quoi.")
.
Mais le mercredi après-midi précédant Noël,
quelque chose d'inattendu va arriver à la dinde,
qui va l'amener à réviser ses croyances !"
.
Autrement dit, l'histoire d'un processus sur mille jours
ne nous apprend rien sur ce qui va arriver après...
Cette projection naïve du passé sur l'avenir peut s'appliquer à tout.
.
L'avenir n'est pas prévisible.
C'est l'imprévisible qui est la règle !
.
Nassim Nicholas Taleb
dans "Le Cygne Noir"
.

mercredi 21 octobre 2009

POMME EMPOISONNEE

Parfois, la méfiance est de rigueur...
même quand on veut vous faire croire qu'il n'y a aucun danger...
Rappelez-vous Blanche-Neige !
.

mardi 20 octobre 2009

BON SENS PAYSAN

"Pour une année où il y a des pommes, n'y a pas de pommes;
mais pour une année où n'y a pas de pommes,
y'a des pommes."
.
La fille du paysan
Anicet BOURGEOIS

RECOLTE

Souvenez-vous:
ce printemps, je vous avais montré les fleurs ...
.

vendredi 16 octobre 2009

COULEURS D'AUTOMNE

Concours: cliquer ici
.

mercredi 14 octobre 2009

L'IMPOSSIBLE

J'étais petite graine portée par le vent.
Le grand souffle m'a déposée sur un trait de terre...
un trait étroit, à peine plus large que moi.
Une petite ligne de tendresse
entre deux grands carrés durs et froids.
Je n'ai pas protesté,
j'ai dit merci pour cet espoir de deux millimètres.
J'ai lancé mes racines vers le bas,
étiré ma tige vers le soleil,
déplié mes feuilles une à une.
J'ai "crû" jour après jour sans me poser de questions.
Juste parce que c'est ce que je devais faire.
Après quelques semaines,
j'ai vu que mes fleurs étaient
belles...
Je l'ai su en écoutant les passants s'exclamer
et détourner leurs pas afin de ne pas me bousculer.
Ils paraissaient tous surpris de me trouver là.
.
J'ai alors compris l'extraordinaire
de ce que je venais d'accomplir.
Et j'ai remercié le ciel
de ne pas m'avoir me l'avoir dit plus tôt :
c'est parce que je ne savais pas
que c'était impossible...
que j'y suis arrivé !
...
.
Le savez-vous ?
Culture de la rose trémière:
l’emplacement choisi doit être ensoleillé
et abrité du vent,
l’idéal est de la planter à l’abri d’une façade
ou d’une palissade.
Une terre vigoureuse et nourrissante
est nécessaire !!!!!
.

mardi 13 octobre 2009

FLEUR DU BETON

photo personnelle
Grandir et fleurir...
même dans les endroits les plus
inhospitaliers !
.

dimanche 11 octobre 2009

RESPIRE

D'ici quelques années on aura bouffé la feuille

Et tes petits enfants ils n'auront plus qu'un oeil

En plein milieu du front, ils te demanderont

Pourquoi toi t'en as deux, tu passeras pour un con

Ils te diront comment t'as pu laisser faire ça

T'auras beau te défendre, leur expliquer tout bas

C'est pas ma faute à moi, c'est la faute aux anciens

Mais y'aura plus personne pour te laver les mains

Tu leur raconteras l'époque où tu pouvais

Manger des fruits dans l'herbe, allongé dans les prés

Y'avait des animaux partout dans la forêt

Au début du printemps, les oiseaux revenaient...

.

Il faut que tu respires

Et ça c'est rien de le dire ...

AUX ARBRES CITOYENS

.

A voir aussi en concert !

.

Le ciment dans les plaines

Coule jusqu'aux montagnes

Poison dans les fontaines,

Dans nos campagnes

De cyclones en rafales

Notre histoire prend l'eau

Reste notre idéal

"Faire les beaux"

S'acheter de l'air en barre

Remplir la balance :

Quelques pétrodollars

Contre l'existence

De l'équateur aux pôles,

Ce poids sur nos épaules

De squatters éphémères...

Maintenant c'est plus drôle

Puisqu'il faut changer les choses

Aux arbres citoyens !

Il est grand temps qu'on propose

Un monde pour demain !

vendredi 9 octobre 2009

COMMUNICATION VEGETALE

photo personnelle


Les arbres ont encore bien d'autres secrets...
Savez-vous, par exemple,
.
(Sous le lien, vidéo de Francis Hallé,
botaniste réputé,
auteur de "Plaidoyer pour les arbres")
.
Exemple:
Les acacias d’Afrique du Sud,
lorsqu’ils sont broutés
par une antilope du genre Koudou,
émettent un signal sous forme d'éthylène.
Ce signal volatil entraîne, chez les arbres voisins
(même s'ils n'ont pas été eux-mêmes attaqués),
l’accumulation de tanins particulièrement astringents,
repoussant ainsi les antilopes.
.
Ces arbres ont donc inventé un moyen de "communiquer"
entre eux, de signaler à leurs voisins le danger qui approche.
.
La Licorne
.

MAîTRES DU TEMPS

photo personnelle

Nous, les humains, comme tous les animaux mobiles,
dominons l'espace.
Les arbres, eux, dominent le temps.
.
Francis HALLE
.
Si nous pouvions filmer l'arbre ci-dessous
pendant des années,
puis passer le film en accéléré,
nous le verrions littéralement "avaler"
le panneau...
.
En fait,
l'arbre se comporte de façon intelligente,
en ce sens qu'il a une capacité d'adaptation,
une capacité de choix et d'action,
notamment dans la façon dont il se développe.
Mais son rythme d'évolution,
beaucoup plus lent que le nôtre,
(il peut vivre des centaines,
voire des milliers d'années)
nous voile en partie son "intelligence"...
et ses capacités .
.
La Licorne
.

mercredi 7 octobre 2009

MIAM...PANNEAU

photo personnelle
...ou comment la force de vie peut se montrer
plus forte que les interdits...
apposés ou imposés !
.
.

lundi 5 octobre 2009

COEUR DE PIERRE




J'étais platane majestueux sur la place d'un village.
Au fil des ans, j'avais creusé en moi,
je m'étais allégé du superflu et je n'avais gardé que l'essentiel:
une fine enveloppe dans laquelle jaillissait ma sève, ma joie, mon élan vers le ciel .
J'étais bien, léger, aérien, libre.
Mais les hommes sont venus et ne m'ont pas trouvé
beau.
Ils m'ont vu différent, ils m'ont cru malade.
Ils ont eu peur de ma fragilité.
Alors, sans me demander mon avis,
ils ont décidé de me remplir.
Complètement.
.
Regardez-moi bien : ils m'ont donné un coeur de pierre .
.
J'étais poème lancé vers les hauteurs,
j'étais flûte dans le vent,
maison grande ouverte à tous les passants,
abri pour les indigents...
Je ne suis plus que pesanteur immobile,
je ne suis plus qu'un long poteau imbécile
derrière une ligne blanche.
Je suis ma propre prison,
je ne sais plus m'ouvrir,
je ne sais plus grandir.
Totalement muré...
dans mes certitudes.
...
..
.
Le savez-vous ?
Le lieu vital de l'arbre n'est pas en son cœur, mais à sa périphérie, sous l'écorce du tronc.
Un arbre creux ou en cours de dépérissement intérieur
est donc toujours vivant !
.

dimanche 4 octobre 2009

PRISON INTERIEURE

ESCLAVE

«Nul n'est plus esclave
que celui qui se croit libre
sans l'être.»
Goethe
.
"Le danger dans le passé était que les hommes
deviennent des esclaves.
Le danger dans le futur est qu’ils deviennent des robots."
Erich Fromm
.
"Si un homme ne fait que ce qu’on exige de lui,
il est un esclave.
S’il en fait plus, il est un homme libre."
Proverbe chinois

samedi 3 octobre 2009

OH FREEDOM

photo personnelle

Gandhi lutta toute sa vie pour libérer son pays.
En souvenir de cette "lutte non-violente"
et en écho aux enjeux de liberté actuels,
j'aimerais vous faire écouter mon gospel préféré:
.
Oh Freedom Oh oh Freedom
Oh Oh Freedom Over me
.
But before I’ll be a slave
I’ll be buried in my grave
And go home to my Lord
And be free, and be free...
.

vendredi 2 octobre 2009

JOURNEE DE LA NON-VIOLENCE

Aujourd'hui, ainsi que vient de me le rappeler
sur mon autre blog mon amie Renard,
et c'est aussi l'anniversaire de la naissance de Gandhi.
Ayant une immense admiration pour cet homme
et pour ce qu'il a apporté au monde,
j'aimerais vous offrir quelques-unes de ses citations :
. .
.
"Le monde est fatigué de la haine."
.
"Dès que quelqu'un comprend qu'il est contraire
à sa dignité d'homme d'obéir à des lois injustes,
aucune tyrannie ne peut l'asservir."
.
"L'erreur ne devient pas vérité
parce qu'elle se propage et se multiplie;
la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit."
.
"Vous devez être le changement
que vous désirez voir en ce monde."
.
"A l'instant où l'esclave décide qu'il ne sera plus esclave,
ses chaînes tombent."
.