samedi 28 février 2009

LICORNE DE NEIGE

photo personnelle
Un peu de neige qui fond,
 une fleur qui traîne,
et une licorne est née...
Sur ma terrasse !
.

LE FACTEUR A DU COEUR

photo personnelle


Au milieu de février,
le facteur inspiré
a posé
son courrier
puis braqué
contre-braqué,
jusqu'à dessiner
un superbe tracé
qui tombe à point
pour la Saint-Valentin !
.
La Licorne
.

RESISTANCE

photos personnelles


Une pomme attardée
Un bouvreuil ébourriffé
Deux taches rouges sur la neige
Deux touches de vie et de chaleur
Qui résistent à l'hiver
.

vendredi 27 février 2009

J'AIME


J'aime la campagne quand elle n'est pas vile, j'aime l'art brut quand il est fin, et le quotidien quand il est magique...
.
La Licorne
.

LA LICORNE

Devinette: -Qu'est-ce qu'une licorne ?
-Un cheval dont la corne m'use...

jeudi 26 février 2009

CHEVAL DE BOIS

photo personnelle



Celui-là n'est pas facteur
Ou alors juste de joie
Je l'ai croisé par erreur
Au milieu du petit bois
Bien qu'il n'ait pas fait un geste
Pas même remué une oreille
J'ai bien vu que sans conteste
Il n'avait pas son pareil
La corne au milieu du front
Le regard perdu au ciel
Pour sourire au bûcheron
Qui n'a pas vu l'essentiel...
.
La Licorne
.

BIENVENUE

photo personnelle


Bienvenue
A vous
Qui découvrez

Ce coin
De poésie
De rêve
De liberté
....
Pensez
A y laisser
Votre trace
Votre pierre
Votre commentaire !
.

LA PIERRE

photo personnelle


Je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai eu l'idée
de choisir une photo du Palais Idéal pour illustrer ce blog...

Certes, la photo allait bien avec le titre...
Quoi de plus fabuleux, effectivement, que ce palais ?
Mais bien d'autres photos auraient convenu...
pour illustrer le côté fabuleux de la vie,
le fantastique du quotidien...
Alors, pourquoi ?
Mystère.
.
Et puis, en repensant à ma visite du palais l'été dernier,
à l'histoire qu'on m'avait racontée, j'ai compris:
il y a tout dans cette histoire du Facteur Cheval...
tout ce qui "fait tilt" chez moi...
tout ce qui me fascine :
.
Le hasard qui décide du destin :
cette pierre sur laquelle il bute,
cet obstacle qu'il a envie d'"envoyer promener"
et qui va pourtant déterminer
les trente prochaines années de sa vie...
.
Une vision:
le regard attentif sur cette pierre va susciter un rêve,
une illumination, une vision , d'abord modeste
(il commence par une fontaine, je crois),
puis grandiose (un immense palais)
.
La conviction de cet homme :
à la fois humble, discret et...terriblement ambitieux,
puisqu'il échafaude un projet complètement fou...
C'est la douce folie des gens humbles,
la force têtue qui vient de l'intérieur
et qui permet de braver l'opinion des autres,
le ricanement de ceux qui "savent",
le regard des "plus instruits", des "plus cultivés"...
.
L'art à l'état pur :
Celui qui part de la beauté de la nature,
de la beauté d'une pierre trouvée sur le chemin,
celui qui est déclenché par une impulsion,
une envie, un désir inattendu...
Rien de mental dans cette démarche, rien de "convenu"...
C'est du "jamais vu", du "jamais tenté"...
C'est aussi un acte totalement gratuit...
puisque l'oeuvre ne sera jamais à vendre...
qu'elle n'aura aucune valeur marchande.
.
Le don d'une vie :
Ferdinand Cheval met toute sa vie, toutes ses forces,
ses tripes même dans cette aventure...
Avec une tenacité incroyable, sans moyen, sans argent,
il mène son projet jusqu'au bout...
il a trouvé l'axe de sa vie et il s'y tient...
Dans cette pierre "tombée du ciel",
il a trouvé son centre.
.
Alors, oui, je comprends maintenant
pourquoi j'ai choisi cette photo,
ce lieu, ce personnage...
.
Quoi de plus banal, de plus ordinaire
que des cailloux trouvés sur les chemins ?
En les transformant, par sa vision
et par son travail acharné,
en un lieu magique, féerique, extraordinaire,
le Facteur Cheval nous montre ce que peut être la vie,
quand on prend le temps
de la regarder, de la transformer :

une création fantastique !
.
La Licorne
.

mercredi 25 février 2009

LE FACTEUR CHEVAL

photo personnelle

C'est un petit facteur
Un homme de peu
Un homme de peine
Habitué au labeur,
Un de ces besogneux
Que l'existence malmène
.
La camarde lui a pris
Son bien le plus précieux
Sa fille aimée, chérie,
La prunelle de ses yeux.
.
Depuis, il marche sans bruit,
Au rythme des malheureux.
.
Un jour, la tête ailleurs,
Sur une pierre, il trébuche,
Et v'là notre facteur
En train de prendre une bûche !
.
Se relève en pestant:
"Sacrebleu, pas de chance !
Ce n'est pas le moment,
J'ai des lettres en urgence !"
.
La cheville douloureuse,
Il se tourne vers la pierre,
Et d'une oeillade furieuse
Lui envoie sa colère.
.
C'est alors qu'il s'arrête,
Et se penche, ébahi,
Vers la forme parfaite
De celle qu'il a maudit...
.
C'est une forme unique,
Et très particulière,
Un caillou magnifique
Qui sort de l'ordinaire.
.
Joyau géologique,
Merveille inattendue,
En trois parties côniques
Aux courbes farfelues...
.
Le bonhomme se promet
De repasser demain,
Pour emporter l'objet,
Pur cadeau du destin...
.
Depuis cet épisode,
Il se prend de passion
Pour les pierres qui s'érodent,
Entame une collection...
.
De semaine en semaine,
Se remplit sa brouette...
Que faire de ces centaines
D'étranges silhouettes ?
.
Lui vient alors l'idée,
Un peu folle, saugrenue
De toutes les assembler
En un palais cossu...
.
Il y met tout son coeur,
Il y met son courage...
En trente ans de labeur,
Il termine l'ouvrage.
.
C'est un petit facteur
Un homme de peu
Un homme de peine
Un homme de coeur
Un de ces besogneux
A la force sereine.
.
A sa fille il dédie
Le palais merveilleux,
L'oeuvre de toute une vie
Son rêve prodigieux...
.
L'amour qui marche sans bruit,
Au rythme lent des cieux.
...
.
La Licorne
.

LA BROUETTE

Chaque matin s'entêter
A glaner sur les chemins
Une pleine brouettée
D'images du quotidien
.
En savourer la beauté
Délicate en son écrin...
Choisir l'authenticité
La grâce des petits riens
.
La Licorne